jeudi 2 juin - Lyon La Maison des Passages - Rumeur(s)

par Vincent Gimeno-Pons, 4 juin 2016

Jeudi 02 juin Lyon La Maison des Passages

Rumeur(s)

Jennifer Barber
Carole Bijou
David Ferry
Laura Tirandaz

Autour d’une nouvelle revue, Rumeur(s), créée par les éditions La Rumeur libre et l’Espace Pandora. Avec Jennifer Barber et David Ferry (USA),
Carole Bijou et Laura Tirandaz.
Organisée avec les éditions La Rumeur libre et l’Espace Pandora

Maison des Passages
44 Rue Saint-Georges
69005 Lyon

M° Bellecour (A et D)

JPEG - 46.8 ko
Rumeurs
JPEG - 30.2 ko
Espace Pandora

La Maison des Passages (Lyon)

JPEG - 30.6 ko
La Maison des Passages

Entrée libre

Biographies

JPEG - 33.3 ko
Jennifer Barber

Jennifer Barber
Elle est d’abord la cheville ouvrière de la revue littéraire Salamander qui publie, entre autres, de la poésie contemporaine américaine et étrangère. A côté de très nombreuses publications dans de prestigieuses revues américaines, elle est l’auteure de deux recueils de poèmes : Rigging the wind (2003) et Given away (2012) parus aux éditions Kore Press. Elle a reçu de nombreux prix. Une poésie d’une exigence et d’une économie rare, cherchant dans toutes les expériences, celle du voyage comme celle de la contemplation, celle de l’Histoire comme celle du présent, à éprouver une spiritualité dans le moindre geste et la moindre rencontre avec la nature. Toujours soucieuse de l’autre, la poésie de Jennifer Barber s’oriente vers une forme de transcendance dans l’immanence même du monde, vers un engagement dans le temps par la plus aiguë des perceptions.

JPEG - 41.4 ko
Carole Bijou

Carole Bijou
Née en 1986 à Rochefort-sur-Mer et vit actuellement à Lyon. Après des études de lettres et linguistique dans les universités de Poitiers, Helsinki et Lyon, et une spécialité en politique et gestion de la culture de l’Institut d’Études Politiques de Strasbourg, elle travaille quelques années dans le développement culturel, plus particulièrement des littératures et des langues – ainsi que dans l’édition. Aujourd’hui, à côté de ce qu’elle appréhende comme des expériences humaines en renouvellement constant – enseignement du français et de la littérature pour les plus récentes -, elle se consacre entièrement à l’écriture, et lit aussi, sinon sans cesse. Elle écrit. Elle dit. Elle enregistre. De la poésie – de la voix – des récits, et des histoires pour petits et grands. Écrire, plonger en langue, c’est apprendre, rencontrer, marcher des formes de violence et de liberté. L’ensemble de ses textes est encore inédit à la publication.

JPEG - 24.3 ko
David Ferry

David Ferry
Né à Orange dans le New Jersey en 1924. Il est actuellement professeur émérite à la Suffolk University de Boston. Il est reconnu autant pour ses qualités de traducteur de Virgile, d’Horace, de Catulle, de Baudelaire et d’Hölderlin que pour sa poésie propre. En réalité, c’est sans doute pour lui le même travail de création : confier aux mots, libérés autant que possible de leur carcan conceptuel, la tâche de dire le mystère insondable du monde, un mystère perceptible aussi bien dans les pages les plus épiques de L’Enéide que dans le côtoiement le plus quotidien des êtres et des objets de notre environnement. Avec, au bout, un constant et fondamental questionnement : d’où les morts nous parlent-ils ? David Ferry est membre de l’Académie américaine des Arts et des Sciences et de l’Académie des Poètes Américains.
Parmi ses oeuvres : On the way to the Island (poèmes – 1960), Strangers (Poèmes – 1983), On this side of the river (Poèmes choisis – 2012). Traductions : Gilgamesh (1992), Dwelling places (Poèmes 1993), Odes d’Horace (1998), Of no country I know (Poèmes et traductions – 1999), Églogues de Virgile (2000), Géorgiques de Virgile (2005).

JPEG - 28.6 ko
Laura Tirandaz

Laura Tirandaz
Elle est diplômée de la classe professionnelle du conservatoire de Grenoble dirigée par Philippe Sire. Elle joue sous la direction de Chantal Morel, de Laurent Pelly et de Jacques Vincey à la MC2 : Grenoble. Après sa formation, en 2007, elle écrit et met en scène Variation I : Le Fils au Théâtre de création de Grenoble. Comme comédienne, elle interprète des auteurs contemporains tels Franz Xaver Kroetz ( Terres Mortes, mise en scène Hélène Gratet), Heiner Müller ( Le Dieu bonheur, mise en scène Natacha Dubois), Lucie Pingréonn ( Mise à nue, mise en scène Fabien Palin).
Elle assiste Emmanuel Daumas sur sa mise en scène de Si l’été revenait d’Adamov. En 2008, elle entre à l’ENSATT au département d’écriture dramatique dirigé par Enzo Cormann. S’intéressant à la création radiophonique, elle conçoit une émission sur Adamov pour France Culture (2011) et réalise en 2012 un documentaire- radio avec le soutien du Tricycle intitulé Phonurbaine. Elle intègre le comité de lecture Troisième bureau à Grenoble et est auteur associé lors du festival Regards croisés. Elle obtient l’Aide à la création du Centre national du théâtre pour son texte Choco Bé, édité en 2012 dans la collection Tapuscrits. En janvier 2012, elle obtient une résidence à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon et en février 2013 est auteur invitée au ATC en lien avec le Théâtre universitaire de Nancy.

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mardi 4 juin 2016, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.