Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 373 > Périphérie du 34e Marché de la Poésie > samedi 4 juin (samedi) - Médiathèque Françoise Sagan - Traduire la poésie : (...)

samedi 4 juin (samedi) - Médiathèque Françoise Sagan - Traduire la poésie : dire presque la même chose ?

vendredi 25 mars 2016

Samedi 4 juin Médiathèque Françoise Sagan

Traduire la poésie : dire presque la même chose ?

15h

Jacques Demarcq
Thierry Gillyboeuf
Alain Lance

Master class à partir du poème « Zone » de Guillaume Apollinaire, en compagnie de Jacques Demarcq, Thierry Gillyboeuf et Alain Lance.
Organisée avec la Médiathèque Françoise Sagan

Médiathèque Françoise Sagan
8 Rue Léon Schwartzenberg
75010 Paris

M° Gare de l’Est (4, 5, 7) / RER E

Entrée libre

Biographies

JPEG - 39.5 ko
Jacques Demarcq

Jacques Demarcq
Né en 1946, il vit à Paris ou voyage. Il a été postier, journaliste, prof de lettres, membre de la revue TXT, éditeur et critique d’art, producteur de radio, professeur de design. Il est toujours écrivain et traducteur. Aux éditions Nous, il a publié Les Zozios et Avant-taire, et traduit E. E. Cummings, Gertrude Stein, Andrea Zanzotto. Chez Corti, a paru Nervaliennes ; à l’Atelier de l’agneau, Rimbaldiennes. Le prix Nelly Sachs de la traduction poétique lui a été décerné en 2015.

JPEG - 40.7 ko
Thierry Gillyboeuf

Thierry Gillyboeuf
Né en 1967. Traducteur de l’anglais et de l’italien, a publié en vingt ans une centaine de traductions, dans tous les genres (romans, poésie, essais, correspondances, etc.), chez une trentaine d’éditeurs. A collaboré à diverses revues. A publié et annoté plusieurs correspondances de Georges Perros et la correspondance générale de Remy de Gourmont en collaboration avec Vincent Gogibu. A également préfacé de nombreux ouvrages. Auteur de La création poétique de Remy de Gourmont (Rumeur des Âges, 1994) ; Thornton Wilder (Belin, 2001) ; Georges Perros (La Part Commune, 2003) ; Henry David Thoreau, le célibataire de la Nature (Fayard, 2012) et, sous le pseudonyme d’Yves Marteze, La Part des choses (Sac à Mots, 2006). A dirigé le numéro spécial de La Termitière consacré à G. Perros (2001) ; de Plein Chant consacré à E.E. Cummings (2002) ; du Cahier de l’Herne consacré à Remy de Gourmont (2003). A codirigé les colloques de Cerisy consacrés à Remy de Gourmont (2002 et 2015) et Georges Perros (2005). A entrepris la traduction complète du journal de Henry David Thoreau (plus de 6 000 pages), dont trois volumes ont déjà paru. Prépare une biographie de Remy de Gourmont. Depuis 2015, codirecteur avec Jean-Yves Masson de la collection Orphée aux éditions de La Différence.

JPEG - 35.8 ko
Alain Lance

Alain Lance
Né le 18 décembre 1939 à Bonsecours, près de Rouen. Enfance à Paris. Études d’allemand à Paris et Leipzig. Après avoir enseigné le français en Iran et l’allemand à Paris, il a dirigé des instituts culturels français en Allemagne (à Francfort sur le Main et à Sarrebruck) puis a été directeur de la Maison des écrivains à Paris de 1995 à 2004. A partir de Les gens perdus deviennent fragiles (1970), il a publié une dizaine de livres de poésie, dont Distrait du désastre (en 1995 chez Ulysse fin de siècle, Dijon), Prix Tristan Tzara 1996. En 2000 est paru un choix de ses poèmes sur plus de trois décennies, intitulé Temps criblé, dans la collection "Les Analectes", chez Obsidiane et Le Temps qu’il fait, (Prix Apollinaire 2001). En 2004 est paru Brefs du vingtième (Tarabuste). Et en 2005, chez le même éditeur, Quatrains pour Esteban. Derniers titres parus : Longtemps l’Allemagne, chez Tarabuste (2009) et Divers avant l’hiver (2011), chez le même éditeur, où vient de paraître, en juin 2015, Coupures de temps, (carnets 1983-1986). Il a également traduit de l’allemand, la plupart du temps en coopération avec Renate Lance-Otterbein, une dizaine d’ouvrages de Christa Wolf, des livres de poèmes et de prose ainsi que des pièces de théâtre de Volker Braun et cinq romans ou recueils de nouvelles de Ingo Schulze. Co-auteur de plusieurs anthologies consacrées à la poésie française, iranienne et hongroise, il fut membre, depuis 1970, du comité de rédaction de la revue Action poétique et, depuis 2005, du comité de la revue Europe. Il a dirigé le domaine allemand des éditions Alinéa de 1985 à 1988. Membre correspondant de l’Académie des Arts de la Saxe, il a reçu en 2006 le Deka-Bank-Preis du Literaturhaus Frankfurt, qui récompense une personnalité étrangère ayant contribué à promouvoir la littérature allemande dans son pays. En septembre 2012, le prix Eugen Helmlé est attribué, à Sarrebruck, à Alain Lance et Renate Lance-Otterbein pour distinguer leurs traductions d’auteurs allemands contemporains.