10 juin : Permanences de la littérature (Bordeaux) - 18h30

par 8 juin 2011

Vendredi 10 juin - Permanences de la littérature (Bordeaux) - 18h30
Entrée libre
Maison cantonale de Bordeaux Bastide
Angle rue des Nuits / rue du Châteauneuf - 33100 Bordeaux

Edith Azam, Anne-James Chaton, Enric Casasses : Vox Poetica

Trois parcours avec trois poètes dans trois oralités si différentes.

Soirée organisée avec Permanences de la littérature et Rue des nuits.

Biographies


Edith Azam

Edith Azam est née en 1973. Elle a fait des études de lettres modernes et en sciences de l’éducation. Elle abandonne très vite l’enseignement pour se consacrer à l’écriture et faire des lectures publiques, notamment à Lodève, Limoux, Carcassonne, Valleraugues, Pau et au 24e Marché de la poésie. Elle est soutenue dans son travail par Julien Blaine et Charles Pennequin, ainsi que par Laurent Cauwet (éditions Al Dante). Elle travaille souvent en binôme, essentiellement d’écriture (avec Sophie Namer et Victor Mocci-Mazy ou avec Charles Pennequin), mais aussi avec la chorégraphe Muriel Piqué.

Anne-James Chaton

Né à Besançon en 1970. Vit à Montpellier. A co-fondé les revues « Dérivation » et « TIJA ». A donné de nombreuses lectures. A publié trois livres-CD aux éditions Al Dante. Travaille avec des groupes de rock et des musiciens d’improvisation. Co-dirige le festival de poésie et musique « Sonorités ».

Enric Casasses

Enric Casasses s’est fait connaître dans les années soixante-dix dans les milieux alternatifs –principalement lors de récitals et par des publications à tirage limité. En bon rhapsode, il a exercé un rôle fondamental dans la récupération de l’oralité. C’est en grande partie grâce à lui que les récitals poétiques sont devenus plus populaires à Barcelone et dans les autres territoires de langue catalane. Casasses a habité en France, en Angleterre et en Allemagne. Il a été traducteur et correcteur de style. Il collabore souvent avec peintres et musiciens. À compter des années quatre-vingt-dix il a commencé publier dans de grandes maisons d’édition. Son œuvre a ainsi gagné en reconnaissance auprès d’un public plus nombreux.
Enric Casasses est enraciné dans la tradition populaire, mêlant des éléments de folklore et de culture pop de notre temps (tout en restant proche de l’underground et de la contre-culture). Sa poésie est nourrie d’influences très hétérogènes (allant de la poésie médiévale, de la Renaissance et du Baroque jusqu’aux avant-gardes), expérimentant des formes nouvelles ou bien revisitant parodiquement des genres traditionnels. Il est l’auteur, entre autres, de Cette chose-là (1982, Prix de la Critique Serra d’Or en 1992), Nous n’y étions pas(1993, Prix de la Critique en poésie catalane en 1994), Dissout les grumeaux(1994), Chaux (paru en 1996, Prix Carles Riba 1995), Se tromper ainsi (1997, Prix Ausiàs March à Gandia 1996), Poignards (1998), Place Raspall : poème en sept chants (1998, Prix de poésie Ciutat de Palma 1999), Canaris phosphorescents(2001), Dormons-nous ? (2002).

En images

  • photo, Thomas Sanson-Mairie de Bordeaux
  • photo, Thomas Sanson-Mairie de Bordeaux
  • La Maison cantonale de Bordeaux Bastide
  • Édith Azam
  • Enric Casasses
  • Anne-James Chaton

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 8 juin 2011, par
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.
Ces articles pourraient aussi vous intéresser