Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 344 > La Périphérie du 31e Marché de la Poésie > mercredi 12 juin 2013 : Il faut laver le cœur du monde - 20h

mercredi 12 juin 2013 : Il faut laver le cœur du monde - 20h

jeudi 7 mars 2013, par Vincent Gimeno-Pons

Périphérie XVIII

Il faut laver le cœur du monde
Le bleu du ciel, les cent titres

« Lorsque j’ai décidé de produire cette lecture-concert, ce poème-conférence, j’ai voulu avant toute chose donner à sentir l’énergie verbale des textes publiés au Bleu du ciel, depuis plus de vingt ans, exprimer leur singularité, leur ambition, toucher ce sentiment que l’on ressent lorsque, indiscutablement, une frontière a été franchie.
Les notes que vous entendrez, choisies pour l’occasion, reprennent essentiellement mon questionnement des origines — fin des années 80 et années 90 —. J’ai voulu tresser l’histoire et le présent, en m’apercevant que les points d’interrogation, nombreux, ainsi que les points de suspension, se sont solidifiés, dans une non-élucidation que j’ai fini par accepter.
J’ai réuni des notes discontinues, en bataille, en désordre, énervées ou railleuses, hermétiques, douteuses et des fois douces. Naïveté assumée. Elles ont une valeur documentaire d’une certaine façon : notes de travail, notes d’espoir, notes fragiles. Mais ces notes rentrent en résonance avec aujourd’hui.
A cet instant, je résume mon avenir à ce qui était mon point de départ, le commentaire intérieur d’un rêve d’écriture, une machination ourdie par d’anciennes lectures. De près ou de loin, on doit penser que ces notes sont des questions, on doit se demander ce qui peut y avoir de vrai dans ces énoncés, et quoi en faire. »
Didier Vergnaud

Ce moment particulier débute une période où le catalogue des éditions Le bleu du ciel (100 livres fin 2013) sera mis en avant jusqu’en 2014.

« Il faut laver le cœur du monde »
Avec Didier Vergnaud, voix et projection ; Didier Lasserre, batterie horizontale ; Ian Saboya, guitare électrique.
Parcours entre lecture, projection, musique improvisée, pour dire l’histoire et le présent d’une maison d’édition de littérature.
Façon de parler. Le résultat est le même. Qu’ont-ils sur le cœur ?
Une conférence-partition au bord du poème.
Avec des textes de tous les auteurs publiés au bleu du ciel : Avec des textes d’auteurs publiés par Le bleu du ciel
Oscarine Bosquet, Ryoko Sekiguchi, Danielle Mémoire, Nathalie Quintane, Sabine Macher, Huguette Champroux, Philippe Adam, Didier Arnaudet, Mathieu Potte-Bonneville, Olivier Domerg, Bernard Heidsieck, Pierre Mabille, Jérôme Mauche, Eugène Nicole, Claude Chambard, Hubert Lucot, Bernard Manciet, Bernard Noël, Pascal Quignard, Jack Spicer…

organisé avec la Maison de la Poésie de Paris

mercredi 12 juin à 20h
Maison de la Poésie (Paris 3e)
161 rue Saint-Martin 75003 Paris
M° Rambuteau (11)
entrée libre dans la limite des places disponibles

Les auteurs

Didier Lasserre
Loin des académismes, sectarismes et violences programmées, Didier Lasserre est en tous sens un musicien rare (jusqu’à ses oeuvres souvent en tirage limité ou ses prestations solitaires avec une cymbale et un tambour) : un poète et un peintre (au propre et au figuré) de la batterie.
Enseigne la batterie et dirige des ateliers d’improvisation et des master-classes. Travaille aussi avec la peinture, la poésie, la danse, le super8, la sculpture, la photographie. Co-fonde en 2003 le label Amor fati avec Mathieu Immer. Concerts à travers l’Europe, la Russie, l’Argentine etc.
http://didierlasserre.free.fr/

Ian Saboya
Ian Saboya est membre des groupes Api Uiz & Chocolat Billy. Entre les influences de la musique africaine, les électrocutions extrêmes et feulements bruitistes, il se livre avec Mathias Pontévia à l’improvisation totale.

Didier Vergnaud
Didier Vergnaud, poète, dirige les éditions Le bleu du ciel.

Portfolio