Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 305 > La Périphérie du 28e Marché de la Poésie > 14 juin : Bit et bit et c@lligr@mmes, décrypt@ge de la littérature (...)

14 juin : Bit et bit et c@lligr@mmes, décrypt@ge de la littérature numérique

jeudi 25 mars 2010, par Vincent Gimeno-Pons

lundi 14 juin - Motif - Exposition et soirée de performances de 18h30 à 22h - Entrée libre
6 villa Marcel Lods - Passage de l’Atlas 75019 Paris

Périphérie XXII : Bit et bit et c@lligr@mmes
décryptage de la littérature numérique

Une part importante des créations d’aujourd’hui se produit dans des espaces qui jusque là n’étaient pas les siens : poésie-média, vidéo-poésie, holo-poésie, poésie générative. Le médium ordinateur a fait exploser ses possibilités d’expression.

Jean-Pierre Balpe
Annie Abrahams
Philippe Boisnard
Emmanuel Rabu

« Écrans de toutes sortes, performances, ordinateurs, installations, réseau Internet, depuis quelques années, la poésie s’est emparée des possibilités multiples d’expression que les nouvelles technologies proposent aux artistes : interactive, générative, collaborative, performative, multimédia, elle est aujourd’hui sortie très largement du livre qui fut pendant six siècles son support privilégié pour renouer avec des pratiques antérieures mais occultées pendant cette période : jeu, improvisation, variations, dynamisme, collaboration avec d’autres pratiques artistiques… Une part importante des créations d’aujourd’hui se produit donc dans des espaces qui jusque là n’étaient pas les siens : poésie-média, vidéo-poésie, holo-poésie, poésie générative. Le médium ordinateur a fait exploser ses possibilités d’expression. » J-P Balpe

Jean-Pierre Balpe

se consacre à la relation entre littérature et informatique. Professeur de l’Université Paris VIII de 1990 à 2005, directeur du département hypermédia de l’Université Paris VIII de 1990 à 2005 et co-directeur du Centre Interdisciplinaire de Recherches en Esthétiques Numériques (Paris 8- Ministère de la Culture, DAP) et cofondateur avec Maurice Benayoun du CITU (Création Interactive Transdisciplinaire Universitaire) qu’il a co-dirigé jusqu’en 2005. Il est directeur du BIPVAL.
http://audioblog.arteradio.com/Balpeandsons/frontUser.do?method=getHomePage
Annie Abrahams est née à Hilvarenbeek aux Pays Bas et habite en France depuis 1987. Son travail utilise aussi bien la vidéo, la performance que l’Internet et questionne les possibilités et les limites de la communication, dont elle explore plus spécifiquement les modalités propres au réseau. Elle est internationalement reconnue en tant que pionnière de la performance en réseau. Ses performances et expositions sont nombreuses en France, notamment au Centre Pompidou et dans de nombreuses galeries internationales. http://www.bram.org/

Philippe Boisnard

est philosophe de formation. Après l’enseignement, il collabore aux revues Le Philosophoire, La revue d’Esthétique ou Respublica (PUF), puis à Libération. Depuis 2000, il réalise des travaux de vidéopoésie mêlant poésie et arts multimédia et des performances vidéopoétiques aussi bien dans les Musées d’Art Moderne que dans des festivals. En 2007, il reçoit le Grand Prix de l’œuvre Multimédia de la SGDL pour son site de création : xtr-m-art.com
http://databaz.org/xtrm-art/

Emmanuel Rabu

poète, performer et musicien. Responsable de publication de la revue et des actions plastiq.
Programmateur de ver (1999-2002). Travaille avec des musiciens et des plasticiens : michigan 21 (duo de musique électro-acoustique ), èv-zone (quintet rock ), shopping (avec robonom, trio voix + synthétiseurs analogiques)... Publications :• èv-zone, éditions derrière la salle de bains, 2002.• Cargo culte, Dernier Télégramme, 2007.• Tryphon Tournesol et Isidore Isou, Seuil, coll. "Fiction & Cie", 2007. Dans les revues : Quaderno, Java, Avis de passage.
http://www.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=nav.inc.php&id_eve=2824&session=41

organisée avec le Motif et Bipval

Portfolio