lundi 17 juin 2013 : Transkrit : Berlin/Paris/Luxembourg - 20h

par Vincent Gimeno-Pons, 18 juin 2013

Périphérie XXIII

Transkrit : Berlin/Paris/Luxembourg (Paris)
Autour du n° 5 de la revue Transkrit
Ulrike Draesner, Richard Pietrass (Allemagne) - Jacques Darras, Alain Lance, Lionel Ray (France) - Nico Helminger, Jean Portante (Luxembourg)

organisé avec la revue Transkrit, le Goethe Institut de Paris et l’Office culturel du Luxembourg

Goethe Institut (Paris 16e) à 20h
17 avenue d’Iéna 75016 Paris
M° Iéna (9) - Trocadero (6) - Boissière (6) - Charles de Gaulle Étoile (RER A)
entrée libre dans la limite des places disponibles

BIOGRAPHIES

Jacques Darras
Poète, essayiste et traducteur français, Jacques Darras est né en Picardie. Professeur en 1978 avec une thèse sur « Joseph Conrad et les signes de l’Empire », doyen de Faculté de 1984 à 1999. Parallèlement il s’engage dans la vie locale et régionale en lançant une revue littéraire In’hui. Il se lance entre-temps dans une aventure poétique prenant rythme et réflexion dans un cours d’eau des côtes de la Manche, la Maye, qui se jette dans la Baie de Somme. Il publie le volume inaugural La Maye I en 1988 aux éditions in’hui/3 cailloux. Il a ajouté depuis cinq autres volumes. Prix Apollinaire (2004), prix de l’Académie française pour son œuvre (2006). Il préside le festival Marathon des Mots de Bruxelles depuis 2009. Il a créé le festival de Poésie d’Achères en 2010, également Président de c/i/r/c/é (Marché de la Poésie) depuis 2010.

Ulrike Draesner
Ulrike Draesner est née à Munich en 1962. Elle a fait des études de droit, de germanistique et de philosophie, études couronnées par une thèse sur le Parzival de Wolfram von Eschenbach. Pour pouvoir se dédier entièrement à l’écriture, elle a démissionné de son poste d’enseignante universitaire. Son premier livre « gedächtnisschleifen » (Boucles de mémoires) est paru en 1995, chez Suhrkamp. Depuis 1996, elle vit à Berlin où elle travaille en tant que poète, auteure de prose, traductrice et essayiste. Parmi ses recueils de poésie, relevons : für die nacht geheuerte zellen (Cellules louée pour la nuit, 2001, chez Luchterhand, puis réédité en 2005) et kugelblitz (éclair de boule, chez Luchterhand, 2005). Ulrike Draesner est également auteure de deux romans : Spiele (Jeux, 2005) et Lichtpause (Paude de lumière, 1998). En 2008 est paru son recueil berührte orte (lieux touchés).

Nico Helminger
Nico Helminger est né en 1953 à Differdange au Luxembourg, pays qu’il quitte en 1973 pour y revenir en 2000 avec dans ses bagages (entre autres) des pièces de théâtre, des pièces radiophoniques, des livrets d’opéra, des récits, des romans et des livres de poésie. Il écrit en allemand et en luxembourgeois.
En 2008 il reçoit le prix Batty Weber pour l´ensemble de son oeuvre.

Alain Lance
Alain Lance est né le 18 décembre 1939 à Bonsecours, près de Rouen. Enfance à Paris. Etudes d’allemand à Paris et Leipzig. A partir de Les gens perdus deviennent fragiles (1970), il a publié une dizaine de livres de poésie, dont Distrait du désastre (en 1995 chez Ulysse fin de siècle, Dijon), Prix Tristan Tzara 1996. En 2000 est paru un choix de ses poèmes sur plus de trois décennies, intitulé Temps criblé, dans la collection Les Analectes, chez Obsidiane et Le Temps qu’il fait, (Prix Apollinaire 2001). En 2004 est paru Brefs du vingtième (Tarabuste). Et en 2005, chez le même éditeur, Quatrains pour Esteban. Dernier livre paru : Longtemps l’Allemagne, chez Tarabuste (2007).
Il a également traduit de l’allemand, souvent en coopération avec Renate Lance-Otterbein, plusieurs récits et essais de Christa Wolf, des livres de poèmes et de prose de Volker Braun et deux romans de Ingo Schulze. Co-auteur de plusieurs anthologies consacrées à la poésie française, iranienne et hongroise, il est membre, depuis 1970, du comité de rédaction de la revue Action poétique et, depuis 2005, du comité de la revue Europe. Il a dirigé le domaine allemand des éditions Alinéa de 1985 à 1988. Après avoir enseigné le français en Iran, l’allemand à Paris et dirigé des instituts culturels français en Allemagne, Alain Lance a été Directeur de la Maison des écrivains de 1995 à 2004.
Membre correspondant de l’Académie des Arts de la Saxe.
En 2006 il a reçu le Deka-Bank-Preis du Literaturhaus Frankfurt.
En 2012, Alain Lance reçoit avec Renate Lance-Otterbein le Prix Eugen-Helmlé de traduction pour distinguer la qualité particulière de leur travail commun, depuis plus de trois décennies, au service d’oeuvres importantes de la littérature allemande d’aujourd’hui ( Christa Wolf, Ingo Schulze, Volker Braun).

Richard Pietrass
Richard Pietrass est né en 1946 à Lichtenstein (en Saxe), en tant qu’enfant d’une famille de réfugiés. De 1968 à 1975 il a étudié la psychologie clinique à l’université Humboldt de Berlin. Ensuite il a travaillé en tant que lecteur éditorial et rédacteur de poésie, et a dirigé depuis 1977 la collection de poésie Poesiealbum. Après en avoir été évincé en 1979, il s’est mis à vivre de sa plume, à la fois en tant qu’écrivain que traducteur. Depuis 2000, il est membre de l’Académie des arts de Saxe. Il vit désormais à Berlin et a repris en 2009 la publication de la collection Poesiealbum. Il a reçu de divers prix pour ses nombreux livres, e.a. le Wilhelm-Müller-Preis (1999) ou le Erwin-Strittmatter-Preis (2004). Son dernier recueil Freigang, lui a valu en 2009 le prix de littérature ver.di.

Jean Portante
Jean Portante est né en 1950 à Differdange (Luxembourg). Son œuvre, riche d’une trentaine de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé. En 2003, il a reçu le Grand Prix d’automne de la Société des gens de lettres, pour l’ensemble de son œuvre, ainsi que le Prix Mallarmé pour son livre L’étrange langue. Dix ans plus tôt, son roman Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine lui avait valu le Prix Servais au Luxembourg. En 2011, il a été couronné du Prix national au Luxembourg, pour l’ensemble de son œuvre. Ses livres sont publiés essentiellement chez PHI (Luxembourg) et au Castor Astral (France). Depuis plus de vingt ans, il exerce une activité de traducteur littéraire.

Lionel Ray
Né en 1935, membre du comité de la revue Europe, Lionel Ray, a reçu pour l’ensemble de son œuvre poétique le prix Goncourt de poésie en 1995 et le Grand Prix de poésie de la Société des Gens de Lettres au printemps 2001. Il préside l’académie Mallarmé.
La plupart de ses livres de poèmes sont disponibles aux éditions Gallimard. Quelques titres récents dans la collection blanche : Pages d’ombre (2000), Matière de nuit (2004), L’Invention des bibliothèques (2007), Entre nuit et soleil (2010). Dans la collection Poésie/Gallimard : Comme un château défait suivi de Syllabes de sable (2004).
Il est aussi l’auteur de divers essais : Le Procès de la vieille dame, éloge de la poésie (La Différence), et de deux monographies aux éditions Seghers, collection « Poètes d’aujourd’hui » : Rimbaud et Aragon. Aux éditions Turquoise, deux anthologies : Non à la guerre (2006) et Voix de femmes (poèmes et photographies du monde entier, 2012).
De nombreux livres d’artistes avec Marc Pessin, Alain Bar, Laubiès, Joaquin Ferrer, Baltazar, Els Soderkamps, etc.

En images

  • Transkrit 05
  • Jacques Darras
  • Ulrike Draesner
  • Jean Portante
  • Nico Helminger
  • Richard Pietrass
  • Alain Lance

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : jeudi 18 juin 2013, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.