Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 323 > La Périphérie du 29e Marché > 18 juin - Vernissage/petit-déjeûner de l’exposition Michel Mousseau en poésie (...)

18 juin - Vernissage/petit-déjeûner de l’exposition Michel Mousseau en poésie - Halle Saint-Pierre - 10h30

lundi 25 avril 2011

Samedi 18 juin - Vernissage/Petit-déjeûner de l’exposition Michel Mousseau en poésie - Halle Saint-Pierre - 2, rue Ronsart 75018 Paris - 10h30 - Entrée libre

Michel Mousseau en poésie
Exposition Peintures / Dessins / Livres d’artiste
du 15 au 30 juin
Entrée libre


Peintre, Michel Mousseau travaille depuis longtemps avec les poètes : Bernard Noël, Luis Mizón, Tahar Bekri, Gaston Puel, Hughes Labrusse, Yves Jouan, Claire Malroux, Claudine Bertrand, Fabio Scotto... Une exposition sur ce travail qui donnera lieu, le 30 juin, à une soirée de lectures.

organisée avec La Halle Saint-Pierre.

Biographie

Michel Mousseau

Peintre, vit à Paris.

Exposition en 2010 à la Galerie Virgile/Legrand, 56 rue de l’Université 75007 Paris.

Il a exposé son travail au Musée national des Beaux-Arts à La Havane, Cuba, en 2005/2006, et en 2008 à la Galerie de la Maison de la poésie à Paris, en complicité avec Zéno Bianu, avec une vidéo créée par Jean-Jacques Nguyen.

Parmi les lieux qui ont accueilli ses nombreuses expositions personnelles, citons le Centre Pompidou Revue parlée (1982) ; la galerie Schehadé (Paris 1985, 1988) ; la galerie Belfond (Paris 1993) ; l’Abbaye-aux-Dames, Conseil régional de Basse-Normandie (Caen 1994) ; La maison des Arts de Laon (1995) ; la galerie J&J Donguy (Paris 1998) ; L’Art dans les Chapelles (Melrand 1999) ; le Centre d’Art et de Littérature Hôtel Beury (L’Echelle 2002) ; l’Hôtel d’agglomération (Cergy-Pontoise 2003) ; la Halle Saint-Pierre (Paris 2011).

Michel Mousseau a réalisé une trentaine de livres d’artistes, notamment Lisière d’infini (Fata morgana 2000) et Répertoire des apparitions (Dumerchez 2008) avec Zéno Bianu ; L’Obscur tournant (Rencontres 2008) avec Bernard Noël ; Dans le grand silence indigo (Rivières 2010) avec Luis Mizon ; Mon Empire (Rivières 2010) avec Gaston Puel.

« Je travaille à la lumière du jour. Le temps qu’elle m’accorde détermine le format de la toile. Grande, il n’y a pas d’ébauche qui précède, petite même très petite, elle n’est pas non plus une esquisse. Le premier trait de pinceau crée un rapport entre deux parties de la toile, haut et bas, droite et gauche. Il n’y a plus de grande ou de petite toile, "cela" bascule dans un territoire de tension. Entrer dedans c’est infini. La couleur se transmue de proche en proche, tel le rouge plus rouge encore d’être à la lisière de cet autre qui devient à peine orangé. Considérer la peinture comme un hommage à la lumière du jour. » M.M. 

Bibliographie : Hughes Labrusse, Le Temps de peindre, Jean-Michel Place 1993 ; Bernard Noël, Roman d’un regard, Jean-Michel Place 1995, P.O.L. 2003 ; Madeleine Renouard, The Artist at Work Le métier de peintre, Jean-Michel Place 1999 ; Bénézit, Dictionnaire des peintres, Gründ 1999 ; Zéno Bianu, Le Temps de lumière, Jean-Michel Place 2003 ; Marianne Simon Oikawa « Le Roman d’un regard, Bernard Noël dans l’atelier de Michel Mousseau » in Traversée, Calliopées 2009.

michelmousseau.com

Portfolio