1er juin : Mylène Lauzon / Thierry Van Hasselt

par Vincent Gimeno-Pons, 11 mai 2010

mardi 1er juin - Point éphémère (studio) - 20h - Entrée libre
190 quai de Valmy 75010 Paris

Périphérie VIII : Mylène Lauzon / Thierry Van Hasselt

Après l’avoir reçue à Mains d’Œuvres en 2009, nous récidivons, tant la qualité de son travail a été appréciée de tous. Mylène Lauzon propose deux mises en lecture de textes poétiques issus de ses collaborations et de sa complicité artistique avec le bédéiste belge Thierry Van Hasselt.
Heureux, Alright ? est une lecture du texte extrait du livre coréalisé avec Thierry Van Hasselt. La lecture se fait en simultanée avec la projection d’un dessin animé et la diffusion d’une composition sonore créée par Julie Rousse.
Ma Gloria lecture à partir d’une série de portrait et en collaboration avec le guitariste Pierre Fruchard. L’auteur s’approprie et investit le personnage Gloria Lopez de Thierry Van Hasselt
organisée avec Le Point éphémère et Mains d’Œuvres

Mylène Lauzon

Poète québécoise, elle a co-fondé la revue de poésie C’est Selon et a dirigé plusieurs de ses numéros (2002-2005). Nombreux de ses textes ont été publiés en revue (Fusées, BoXoN, Sitaudis, Action Poétique, IF, Beaux Arts Magazine...) et son premier recueil de poésie, Holeulone, est paru en 2006 aux éditions Le Quartanier. En 2008 sont parus Chorégraphies, six espaces de danse-écriture aux éditions Le Quartanier ainsi que Heureux, Alright ? et Les Images volées aux éditions Frémok, deux livres coréalisés avec le bédéiste belge Thierry Van Hasselt. Elle travaille actuellement à un recueil de poésie écrit en tandem avec Renée Gagnon, Somme : Sœurs.
Depuis 2006, elle présente ses lectures-performances dans divers lieux, dont aux Halles de Shaerbeeck et au Festival VRAK (Bruxelles), au Festival C’est Comme Ça ! (Château Thierry), au Festival Poésie/Nuit (Lyon), au festival Act’Oral #7 et #8 à Montevideo (Marseille), au Théâtre de la Colline (Paris) et au Théâtre de la Cité Internationale (Paris), au Marché de la Poésie (Paris), au Festival des Voix d’Amérique (Montréal), etc.
Depuis une dizaine d’années, Mylène accompagne des chorégraphes en assumant différentes fonctions au sein des compagnies ; au cours des deux dernières années, elle a été conseillère artistique auprès de Karine Denault (Québec) pour la création Not I & Others et elle a collaboré à la création (H)AND(S) de Clara Cornil (France) en tant qu’interprète. En 2010, elle sera à nouveau interprète, cette fois au sein du projet One to One de Matthieu Burner et Nabih Amaraoui (France-Allemagne).
Elle entame cette année un nouveau projet où la poésie se conjugue à la chorégraphie, HOME, une création conçue et interprétée en tandem avec Clara Cornil.
Mylène Lauzon est artiste en résidence à L’L à Bruxelles.

Thierry Van Hasselt

Membre fondateur du Frémok, maison d’édition franco-belge spécialisée dans la littérature graphique, Thierry Van Hasselt dessine et enseigne la bande dessinée à Bruxelles. Son dessin très original se caractérise par l’emploi du noir et blanc, et par l’utilisation de la technique du monotype. Ancien étudiant à l’École supérieure des arts Saint-Luc de Bruxelles, il rencontre un très grand succès critique grâce à Gloria Lopez, paru en 2000 puis Brutalis, publié en 2003. Avec plus d’une corde à son arc, Van Hasselt multiplie les collaborations artistiques, que ce soit avec la chorégraphe Karine Ponties ou l’écrivain Mylène Lauzon. En 2009, il participe à la création de l’ouvrage Match de Catch à Vielsam, écrit en association avec les auteurs du Frémok et les artistes handicapés du CEC de La Hesse. En tant que dessinateur et en tant qu’éditeur, Thierry Van Hasselt porte haut les couleurs et les exigences de la bande dessinée alternative.
Le travail de Thierry Van Hasselt a notamment été exposé aux Musée Royaux des Beaux-Arts de Belgique dans le cadre de l’exposition : « Regards croisés de la Bande Dessinée Belge ».

Pierre Fruchard

Après divers projets qui resteront dans l’ombre, Pierre Fruchard rencontre Nicolas Repac en 1997 avec qui il réalise deux albums. Il intègre un peu plus tard le collectif Les Estrangers où il croise Cédric Leboeuf et Vincent Glenn avec lesquels il collabore sur trois de ses films Ralentir école (2001), Davos Porto-allègre (2003) et Pas assez de volume (2004). Rencontre en 2000 Étienne Bonhomme avec lequel il réalise le premier album de Natalia M.King (Milagro). Création du projet Innocent X. Deux albums sortent chez Bleu Electric : Haut/Bas (2002) et Fugues (2005). Il aborde le théatre en 2005 en travaillant avec la compagnie TGV pour la création de Déménagements et la compagnie Sentimental Bourreau pour la création de Top Dogs. Puis la danse avec la rencontre de Clara Cornil (compagnie Les Décisifs) avec laquelle il crée les pièces Portraits intérieurs (2007) et (H)and(S) (2009).Il poursuit son travail à l’image en créant les musiques des films Femmes sans domicile d’Eric Guéret (2007), Philippe Starck de Vassili Silovic (2008), Sauvages seventies d’Emmanuelle Nobécourt (2008). En 2009 création du projet À moi dont le premier album sort sur le label Debruit§Desilence, création avec la compagnie La langue écarlate de la pièce E.S.T. et création de la musique du film Déchets : les cauchemars du nucléaire d’Eric Guéret.

Julie Rousse

Autodidacte, c’est dans le monde du théâtre qu’elle a fait ses premiers pas comme compositrice “noise” à Montréal. Collectionneuse de sons qu’elle trouve dans les rues du Monde, ces matières premières sont des sources infinies de rythmes et de couleurs, qu’elle façonne à l’aide d’un laptop et d’un programme de traitement du son en temps réel - élément essentiel de sa démarche spontanée et chaotique. En marge de son travail solo et de ses performance live, elle collabore avec des artistes issus d’autres disciplines artistiques. Des installations sonores (lors de la Nuit Blanche à Paris en 2005, Les Rencontres photographiques d’Arles en 2006, dans le S.A.S. à Ivry-sur-Seine en 2007, ou encore dans le cadre de Vilnius Capitale Européenne de la Culture en 2009). Des compositions pour la performance (au sein du Collectivo Infame, qu’elle a co-fondé avec Felipe Durand en 2007) et la danse (en collaboration avec Mylène Lauzon et Karine Denault). Enfin, elle initie cette année, un travail de collaboration avec l’artiste vidéaste /lumière, Félicie d’Estienne d’Orves. Ses pièces ont été publiées dans le tout premier NetLabels NoType (2001), puis sur Con-V (2004) et enfin Just Not Normal (2009). Une pièce est aussi à paraître sur l’une des dernières anthologies de la Musique publiée chez Sub Rosa.

En images

  • Heureux, Alright ? Thierry Van Hasselt
  • Ma Gloria, Thierry Van Hasselt
  • Mylène Lauzon

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : jeudi 11 mai 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.