Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 323 > La Périphérie du 29e Marché > 20 juin : Poésie sonore et performances - BPI - 19h

20 juin : Poésie sonore et performances - BPI - 19h

lundi 25 avril 2011, par Vincent Gimeno-Pons

lundi 20 juin - Bibliothèque publique d’Information - Centre Georges Pompidou, petite salle, niveau -1 - 19 rue Beaubourg 75004 - 19h
Poésies sonores et performances

Serge Pey, Franck Doyen et Sandine Gironde, Michèle Métail, Rocio Cerón (Mexique), Julien Blaine, Charles Pennequin, Philippe Boisnard et Hortense Gautier

organisée avec La Bibliothèque publique d’information


Biographies

Charles Pennequin
Charles Pennequin est né le 15 novembre 1965 à Cambrai, dans le Nord de la France. A l’heure actuelle, il cherche à comprendre la vie. Charles Pennequin écrit un livre pour ça. Si au bout du livre on n’a rien compris, alors il faudra laisser tomber le livre par terre. Peut-être même le livre tombera par terre avant. Peut-être il n’y a rien à comprendre, pas une ligne. Ne lisez pas les lignes pour comprendre la vie. La vôtre de vie, ou la mienne. Souvent on dit ça. On dit : J’ai la vie mienne. Et je comprends rien. Charles Pennequin écrit un livre qui aide à rien comprendre au vivant.

Charles Pennequin est vivant.
Absolument vivant.
C’est-à-dire dans la merde.

Publication dans de nombreuses revues. Performances et concerts dans la France entière et un petit peu à côté. Videos à l’arrache. Ecriture dans les blogs. Dessins sans regarder. Improvisations au dictaphone, au microphone, dans sa voiture, dans certains TGV. Quelques cris le long des deux voies. Petites chansons dans les carnets. Poèmes délabrés en public. Ecriture sur les murs. Charles Pennequin écrit depuis qu’il est né.

Philippe Boisnard et Hortense Gautier
Hortense Gauthier & Philippe Boisnard forment HP Process
HP Process est une entité dans la conjonction/disjonction qui développe une pratique d’art action numérique. Ils travaillent essentiellement sur des performances poétiques multimédias où l’image et le son sont générés en temps réel et de manière interactive, dans une logique de brouillage des différents espaces de représentation et de perception. Ils réalisent aussi des créations sonores, aussi bien pour des concerts live que pour des installations. Ce travail sonore repose sur l’expansion des fréquences sonores à partir de la voix dans une logique bruitiste et immersive. Aussi bien de manière improvisée qu’à partir de poésie-partitions, Hortense Gauthier joue avec sa voix et son souffle que Philippe Boisnard saisit en live par ordinateur pour les retraiter, les amplifier et les expanser et ainsi créer aussi bien une poésie sonore électronique, que des paysages sonores.
Le travail de HP Process pourrait être défini comme une POESIE ACTION NUMÉRIQUE. Il tente d’interroger le rapport entre corps et technologie, et explorer les dimensions plastiques, visuelles, sonores, numériques et corporelles de l’écriture.

Interventions dans de nombreux festivals, musées, universités et théâtres (CAPC de Bordeaux, La Comédie de Reims, festival Empreintes numériques (Toulouse), festival E-Poetry (Barcelonne), festival Son-Vision (Genève), festival VISIONSONIC (Paris), festival de poésie de Lodève, festival Expoésie (Périgueux), festival Les InstantsVideos (Marseille), Cité européenne des Récollets (Paris), FabrikaVoxa - Espace Gantner (Belfort), festival Accès(s) (Pau), Rencontres Chorégraphiques de Carthage (Tunis), PureData Convention 2009 (Sao Paulo), Centro Octuvre (Valencia), Art Action (Monza -Italie) ...

Michèle Métail
Depuis 1973 Michèle Métail diffuse la plupart de ses textes au cours de "Publications orales", qui associent texte, son, image et parfois musique." La projection du mot dans l’espace" représente pour elle "le stade ultime de l’écriture". Parallèlement à ces activités sonores, elle réalise des "Gigantextes", oeuvres visuelles qui mettent en scène
l’écriture, et lorsqu’elle travaille sur le paysage, le dialogue s’établit alors entre texte et photos. Une quinzaine d’ouvrages publiés à ce jour.

Serge Pey
Plasticien, poète visuel, philosophe du poème, Serge Pey est un des représentants les plus singuliers du mouvement international de l’art-action.
Parmi les derniers recueils publiés citons : Nihil et consolamentum (Délit édition) Lèpres à un jeune poète (Délit édition), Le trésor de la guerre d’Espagne (Zulma) Serge Pey et l’internationale du rythme (Atelier des brisants-Dumerchez), Ne sois pas un poète (Dernier Télégramme) Dialectique de la Tour de Pise (Dernier Télégramme), Droit de voirie (MaelstrÖm/ reEvolution) Bâtons de la différence entre les bruits (La part commune)
Théoricien des relations entretenues entre l’écriture et le corps, penseur des rituels de la parole et des espaces contradictoires de la poésie publique, Serge Pey dirige le séminaire/atelier de poésie d’action, de l’université de Toulouse-Le Mirail.

Sandrine Gironde
Improvisatrice vocale, elle ne cesse d’être à la recherche d’une langue singulière, constituée de multiples sonorités, de chants singuliers et de bruits de bouche. Son écriture pourrait être définie comme une poétique de la voix, de la langue.
Sandrine Gironde suit de nombreuses formations, du chant lyrique au chant contemporain et improvisé, formée entre autres par David Moss à Berlin. Elle intervient au sein de plusieurs collectifs, avec musiciens, poètes et performeurs.
Sandrine Gironde est aussi directrice artistique de la Cie l’escalier. Elle est metteur en scène et a fondé le G.R.P.S. Groupe de Recherche des Poétiques Sonores.

Franck Doyen
Ecrivain-poète, activiste du lalangues, son travail originel est textuel. Il a récemment publié : « Inventaire de début du jour » chez L’Atelier de l’Agneau, « B.I.O.bio – un désastre autobiographique » chez Propos2 éditions, « VOUS dans la montagne » (Voix édition), « éc / rire au moment où » (L’Atelier de l’Agneau), « Lettres à la première bosse » (Propos2 éditions). Toujours immergé et confronté aux autres écritures, collaborant aux autres pratiques (plasticiens, performer, improvisatrice vocale) il utilise aussi le média photographique. Depuis 2000, il impulse, active, anime et réactive la revue « 22(M)DP ».

Pasang
Pasang est une très singulière tentative de considérer autrement la relation à l’écriture. La rencontre et le croisement de ces pratiques (écriture vocale et écriture textuelle) interrogent la dimension sonore et musicale des langues, les liens entre sons et sens.
Textes de et par Franck Doyen. Voix et chant Sandrine Gironde

Julien Blaine
Je suis un artiste italien comme Lucio Fontana et Piero Manzoni,
une personnalité internationale comme Russell Means ou Patrice Lumumba
et un poète marseillais comme Arthur Rimbaud et Antonin Artaud.
Je suis un poète aurignacien contemporain et un auteur grec ancien.
Je suis deux fois calligraphes par les T’ang et par les Hijazi.
Mon ascendance est Bamileke et Zuni, Manouche et maritime.
Mais, en fait, par les Poitevin je suis de Ventabren
et par les Trouche de Mouriès.
Pour en savoir plus :
www.documentsdartistes.org/blaine

Portfolio