Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 364 > Périphérie du 33e Marché de la Poésie > 21 juin, dimanche : Matinée d’éditeur#3 : Al Manar - La Guillotine - (...)

21 juin, dimanche : Matinée d’éditeur#3 : Al Manar - La Guillotine - 16h

vendredi 24 avril 2015, par Vincent Gimeno-Pons

dimanche 21 juin - 16h
Matinée d’éditeur#3 : Al Manar

Avec La Guillotine, nous instaurons un cycle consacré à des éditeurs (ou revues) de poésie, exposition (qui se déroulera durant toute la semaine précédent cette «  matinée », lectures par Mohamed Hmoudane, Tahar Bekri et Pilar Gonzalez España, accompagnés en musique par Nasro (houd), table ronde avec l’éditeur Alain Gorius. Ce sera l’occasion d’une fête de la musique toute particulière.

organisée avec les éditions Al Manar et la Guillotine

La Guillotine
24 rue Robespierre - 93100 Montreuil
M° Robespierre (9)

Biographies

JPEG - 129.8 ko
Tahar Bekri. Photo Thierry Hengsen

Tahar Bekri
Poète né en 1951 à Gabès, en Tunisie. Vit en France depuis 1976. Ecrit en français et en arabe. A publié une trentaine d’ouvrages (poésie, carnets, essais, livres d’art). Sa poésie, marquée par l’exil, est traduite dans diverses langues et fait l’objet de travaux universitaires. Parole sans frontières, elle est à la croisée de la tradition et de la modernité. Il est considéré par la critique comme une voix importante du Maghreb. Actuellement, Maître de conférences à l’Université de Paris Ouest-Nanterre.
Dernières publications : La Nostalgie des rosiers sauvages, acryliques d’Annick Le Thoër, Ed. Al Manar, Paris 2014. Au souvenir de Yunus Emre, bilingue (français-arabe), Elyzad, Tunis, 2012. Je te nomme Tunisie, Ed. Al Manar, 2011.

JPEG - 227.9 ko
Pilar Gonzàlez España

Pilar González España est née à Madrid en 1960). Poète, traductrice et sinologue, elle est professeure de civilisation chinoise à l’Université Autonome de Madrid depuis 1998. Elle a traduit plusieurs auteurs classiques chinois tels que Zhuangzi, Li Qingzhao, Lu Ji et Wang Wei (qui lui a valu d’être finaliste au Prix national de traduction en 2005). Du côté francophone, elle vient de traduire et de faire paraître Art Poétique de Guillevic en Espagne.
En 1997, elle a publié son premier recueil de poèmes, El Cielo y el Poder, prix du ministère de la Culture espagnol, puis Una mano escondida en un cajón en 2004, Transmutaciones, qui a obtenu le Prix international de Poésie « Carmen Conde » en 2005, et Retráctiles en 2011. En France, elle a publié 4 livres : Acuarelles (livre d´artiste paru aux éditions Al-Manar, 2012), Retráctiles (La Malle d´Aurore, 2012), Je veux que les mots me sauvent (Al-Manar, 2011) et Une main cachée dans un tiroir (Al-Manar, Paris, 2015).
Elle a donné de nombreux récitals de poésie en Espagne, en France, au Mexique, en Chine, accompagnée le plus souvent par des musiciens qui pratiquent l’improvisation, et présenté des performances lors d’événements ayant eu lieu à Madrid, Barcelone, Pékin, Mexico, Bordeaux, Sète, Lodève et Paris.

JPEG - 134 ko
Mohamed Hmoudane. Photo Laurent Denimal

Né en 1968 à El Maâzize, dans la région de Khémisset au Maroc, Mohamed Hmoudane, poète, romancier et traducteur, vit en France depuis 1989. Son écriture, marquée par la révolte et l’humour noir, est largement saluée tant en France que dans le monde arabe. Il est l’auteur de plusieurs recueils de poèmes dont, notamment, Plus loin que toujours ; Parole prise, parole donnée ; Blanche Mécanique et Incandescence ainsi que de deux romans French Dream et Le Ciel, Hassan II et Maman France

JPEG - 108.9 ko
Nasro

Nasro. musicien traditionnel depuis environ 30 ans , joue du oud ( luth oriental ) ou violon, compositeur , expériences diverses , travaillant seul ou accompagnant des artistes plus ou moins connus : Khaled , Mami , Amina , etc..travail avec des conteurs , enregistrements en studio pour des chanteurs et parfois pour des films : « Les hommes libres » , « la vérité 3 » , « Il était une fois dans l’ oued »... On peut me voir sur youtube accompagnant Mami au luth : Mami festival Mawazine Rabat 2013.