jeudi 27 juin 2013 (20h) : Poésie irlandaise#10 & buffet de clôture de la Périphérie du 31e Marché de la Poésie

par Vincent Gimeno-Pons, 24 juin 2013

Périphérie XXXI

jeudi 27 juin - 20h
Poésie irlandaise#10 & buffet de clôture de la Périphérie du 31e Marché de la Poésie

L’Irlande, à la tête de l’Union européenne durant le 1er semestre 2013, fêtera la clôture de sa présidence, sous le signe de la poésie avec Harry Clifton, Vona Groarke, Derek Mahon et L’Orchestre de musique Irlandaise TBC dirigé par Emmanuel Delahaye. Lectures en français par Sylvie Moussier
Nous fêterons également la clôture de la Périphérie du 31e Marché par un buffet.

organisé avec le Centre culturel irlandais

Centre culturel irlandais (Paris 5e)
5 rue des Irlandais 75005 Paris
M° Place Monge (7) - Cardinal Lemoine (10)
rsvp souhaité à mdlp@evous.fr

Harry Clifton
Harry Clifton est né à Dublin et a assisté à Blackrock College et University College de Dublin. Son recueil de poèmes, laïque Eden : Paris Carnets 1994-2004 (2007), a remporté le prix de poésie irlandaise Times Now Award en 2008. Il a également reçu le Patrick Kavanagh Poésie Award et deux bourses du Conseil des arts en littérature. Clifton est l’auteur de La Belle poésie Nulle (1976) et de Les Murs de Carthage (1977), Bureau du Marchand de sel (1979), La Cage libéral (1988) et La Route du désert : Selected Poems 1973-1988 (1992). Clifton a vécu en Europe, en Afrique et en Asie, a travaillé en tant qu’administrateur de l’aide en Thaïlande de 1980 à 1988. Sur la colonne vertébrale de l’Italie : Une année dans les Abruzzes (1999) est une œuvre en prose basée sur une année qu’il a passée dans les Abruzzes en Italie avec sa femme, l’écrivain Deirdre Madden. Il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles, Téléphone Berkeley et autres fictions (2000).
Clifton est « fellow international » à l’université de l’Iowa et a été poète en résidence à l’abri du gel dans le New Hampshire. Il enseigne à l’University College de Dublin.

VONA GROARKE (1964)
Vona Groarke est né en Edgeworthstown dans les Midlands irlandais en 1964, a fait ses études au Trinity College, à Dublin puis à l’University College de Cork. Elle a publié cinq recueils de poésie à la Tribune de la presse, au Wake Forest University Press et aux États-Unis : Shale (1994), D’autres personnes Maisons (1999), Vol (2002), Juniper Street (2006) et Spindrift (2009). Son écriture a été récompensée par de nombreux prix littéraires (Brendan Behan Memorial Award, Hennessy…)
Elle a été co-titulaire de la Chaire d’études irlandaises Heimbold à l’Université de Villanova et a enseigné à l’Université Wake Forest en Caroline du Nord, elle enseigne actuellement au Centre de New Writing à l’Université de Manchester, et en 2010 a été élu membre de Aosdána, l’académie des arts irlandais.


DEREK MAHON (1941)
Un des poètes les plus influents de sa génération, en Angleterre comme en Irlande, Derek Mahon, né à Belfast dans une famille ouvrière protestante, a fait des études de littérature française à Trinity College Dublin, puis à la Sorbonne. Il enseigne ensuite au Canada, aux États-Unis, à Dublin, exerce à Londres la profession de journaliste, traduit (Rilke, Nerval, Valéry, Jacotet). Il se place dans la tradition de W.H Auden et de Louis Mac Neice et se tient à distance des mouvements politiques et littéraires, affichant son pessimisme. Dans les années 80 et 90, il traite de l’aliénation de l’artiste, de son rôle dans une société corrompue, de la noirceur et de l’impuissance de la nature humaine : The Hunt By Night (1982). Le contraste entre forme et allusions classiques et sujets contemporains est l’un des traits marquants de sa poésie méditative d’une grande virtuosité. Dialoguant souvent avec les autres arts comme la peinture, il contemple le monde à distance : « Son imagination à visée épique, se fait miniaturiste dans l’exécution ». Il est l’exilé nostalgique qui tente d’entrevoir un monde perdu et d’en faire revivre les aspirations. Très prolifique, moins amer et revenu vivre en Irlande, il poursuit son combat héroïque tel celui mené contre le vent d’automne : «  imposant le chaos/ là où je m’efforce de donner forme/ aux débris qui étouffent l’esprit ». Ses derniers recueils : Harbour Lights (2005), Somewhere the Wave (2007), Life on Earth (2008), An Autumn Wind (2010), New Collected Poems (2011).

En images

  • Sylvie Moussier et Harry Clifton
  • Harry Clifton
  • Vona Groarke
  • Sylvie Moussier et Vona Groarke
  • Derek Mahon

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 24 juin 2013, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.