31 mai, dimanche : Matinée d’éditeur#1 : Tarabuste & Triages - La Guillotine (Montreuil) - 16h

par Vincent Gimeno-Pons, 2 juin 2015

dimanche 31 mai - 16h
Matinée d’éditeur#1 : Tarabuste & Triages

PDF - 472.2 ko

Avec La Guillotine, nous instaurons un cycle consacré à des éditeurs de poésie et/ou revues.
Lectures avec Antoine Émaz, Camille Loivier et Serge Ritman
Denis Guipont lira Ouroboros de Louis Calaferte
Table ronde avec l’éditeur
Exposition

organisé avec les éditions Tarabuste et La Guillotine

La Guillotine
24 rue Robespierre - 93100 Montreuil
M° Robespierre (9)

Biographies

Antoine Émaz {JPEG}Né en 1955, Antoine Émaz vit à Angers.
"Ensuite, vie ordinaire, entre pas facile et pas impossible, comme tout le monde. Je ne vois pas bien quoi dire d’autre qui serait un peu nécessaire, ou éclairant, au-delà, autour ou en-deçà des poèmes. Si tout poème est bien de circonstances, écrire vise à délaver assez pour qu’il devienne une interface, et non un miroir. Voilà pourquoi devoir alimenter le moulin biographique me gêne toujours autant. Une chose pourtant : je revendique le droit à la contradiction, au risque, à la tentative, voire au ratage. La poésie n’est pas pour moi un exercice réussi lorsque les contraintes ou les procédures ont été respectées, elle est à chaque fois invention d’un écrire-vivre, tension de langue contre ce qui nous rend muets." Antoine Emaz"

JPEG - 94 ko
Denis Guipont

Denis Guipont
Après une formation à l’ECAT avec François Tardi en 2000, il intègre la Compagnie Les Uns visibles avec laquelle il joue plusieurs spectacles (Chroniques des nuits entières et des jours entiers de X. Durringer, La Ronde d’A. Schnitzler). Il suit en 2002 une formation de commedia dell’arte avec la Compagnie du Mystère Bouffe. Il fait partie de 2002 à 2009 de la Compagnie Grand Théâtre et participe à plusieurs créations dont une avec Armand Gatti. Il fait des lectures d’ Ouroboros de Louis Calaferte.

PNG - 194.2 ko
Camille Loivier

Camille Loivier, dirige Neige d’août, revue de poésie consacrée au lyrisme et à l’Extrême-Orient, depuis 1999. Poétesse, elle a publié dernièrement Ronds d’eau en 2013, Enclose en 2011, elle a aussi publié dans différentes revues ( Dans la lune, Europe, RBL, N4728, Petite…) Elle a écrit des textes poètiques pour le théâtre.Traductrice du chinois et de littérature taïwanaise, elle notamment traduit Procesus familial de Wang Wen-hsing, (Actes Sud 1999) ainsi que les poètes contemporains Hung Hung, Hsia Yu et Leung Ping-kwan.
Bibliographie
Poésie
Élégie à une pinsonne, Éditions Caractères, 2005
Il est nuit, Éditions Tarabuste, 2009
Enclose, Éditions Tarabuste, 2011
Wang Wen-hsing, Contre-Allées, 2011
Hôpitaux, avec des gravures d’Ena Linderbaur, Approches, 2013
Ronds d’eau, Tarabuste, 2013.
Connaissanc(e)s, avec des gravures de Jeanne Lesage, Isabelle Sauvage, 2014
Joubarbe, couverture de Nélida Nérida, Potentille, à paraître 2015
Anthologie
Couleurs femmes, Le Castor Astral, Le Nouvel Athanor, 2010
Littérature & poétiques, 2006-2011, La Maison des Littératures, 2011
Enfances, regards de poètes, Editions Bruno Doucey, 2012
Écrits avec la photographie
La Photographie est une sensation tactile, texte accompagnant Tracés d’Ariadne Breton-Ourq, Atelier de Visu, Marseille, 2008
« Se dévide fil après fil » in Yannick Lecoq, Avec mes yeux/Mit meinen Augen, Editions En Forêt/Verlag Im Wald, 2007
Immobile et sans façon, Sur une photographie d’Ariadne Breton-Ourcq, Filigranes, 1998
Écrits avec le théâtre
Les Quatre Frères de la lune 1997
Adaptation poétique des Métamorphoses d’Ovide, 1998
Le Rêve du papillon, texte poétique pour le théâtre jeune public Praxinoscope, 2002
Prunes vertes et cheval de bambou, 2014, théâtre jeune public Praxinoscope, 2015
et avec la musique.
Poème mis en musique Christine Massetti, 2014, Proposition de programme Festival des Couzes, 27 juillet. 2014
« Femmes compositrices du 17è à nos jours »
Traductions
- Anthologie de poésie chinoise, époque Qing, Gallimard, La Pléiade, 2015
- Dossier "Poésie taiwanaise de facto", Revue Europe, 1022-1023, juin-juillet 2014
- Chihoi et Kongkee, Détournements, Atrabile, 2012 (bande dessinée)
- En ces jours instables, Leung Ping-kwan, Hong-Kong, 2012.
- Chihoi et Hung Hung, Le train, Atrabile 2010 (B.D).
- Chihoi, A l’horizon, Atrabile 2008 (B.D).
- La structure de l’iki de Kuki Shûzô, P.U.F, 2004.
- Les nuages noirs s’amoncellent, Chen Ming, Zulma 2004.
- La fête de la déesse Matsu, Wang Wenxing, Zulma 2004.
- Explosion, Mo Yan, Caractères, 2004.
- Dossier poésie du Nouveau Recueil, septembre 2004.
- Li Ang : Une salle funéraire déserte, Le Nouveau Recueil décembre
2001- février 2002, n°61.
- Chen Yingzhen, « Terre Eternelle », Missives 2002,
- Qi Dengsheng, Un été maussade, de, et poèmes de Xia Yu revue de la M.E.ET, 2003-
2004.
- Poèmes, in Anthologie de poésie chinoise contemporaine, Circé 2004.
- Wang Wenxing, Processus Familial, Actes Sud, 1999.

JPEG - 70.5 ko
Serge Ritman

Serge Ritman lit et écrit (blog : « ta résonance ») entre Caen et Paris. Son quinzième livre de poèmes, Tu pars je vacille, est publié aux éditions Tarabuste à l’automne 2014. Il est membre du comité d’entretien de la revue Triages. Il anime avec Laurent Mourey et Philippe Païni, la revue Résonance générale et sa collection d’essais aux éditions de l’atelier du grand tétras. Sous le nom de Serge Martin, il est professeur de littérature contemporaine de langue française à la Sorbonne nouvelle et a publié des essais de théorie du langage et du poème (voir le blog « Voix et relation »).

En images

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 2 juin 2015, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.