33e Marché de la Poésie ; c’est fini

par Vincent Gimeno-Pons, 7 décembre 2015

Voilà, le 33e Marché de la Poésie — et son grand cru 2015 — ferme ses portes sur une dernière Périphérie au Parc des Buttes Chaumont en accompagnant le 1er Festival de « Street Poésie », organisé par Poésie is not dead.
Cette édition 2015 est encore marquée par le fait que nous ne savons toujours pas conjuguer notre avenir, en raison de problèmes de financements, dont une redevance que la Ville de Paris impose désormais à cet événement culturel. Nous ne sommes plus l’exception culturelle, mais, comme les antiquaires, nous sommes soumis à présent au même calcul de taxes d’occupation du domaine parisien ; et cela, nous n’en avons pas les moyens.
La Ville n’entend pas, pour le moment, ce que nous crions haut et fort depuis le mois d’avril - date à laquelle nous avons appris cette nouvelle donne.
Mais bien évidemment, notre lutte ne fait que commencer, pour continuer à vous proposer, durant un mois et demi une vie poétique riche et intense et un lieu, celui du Marché de la Poésie, sans nul autre pareil ; ni salon du livre, ni festival : c’est notre identité, et l’esprit qui y règne dépend maintenant d’une décision de la Ville, une décision qui n’est pas économique, mais politique et culturelle.
Bien entendu, nous vous tiendrons informés de la suite des événements.
Pour l’heure, merci à tous, poètes, éditeurs, musiciens, comédiens, lecteurs, auditeurs...
Et nous osons encore vous dire : à l’année prochaine avec le Mexique qui succèdera à la Belgique !

vINCENT gIMENO-pONS
délégué général

JPEG

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 7 décembre 2015, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.