35e Marché de la Poésie : les États généraux de la poésie, invités d’honneur

par Vincent Gimeno-Pons, 17 mars 2017

Les États généraux de la poésie
invités d’honneur 2017
35e Marché de la Poésie
7-11 juin, place Saint-Sulpice – Paris 6e
& la Périphérie du 35e Marché de la Poésie
15 mai-30 juin, Paris/Île-de-France/Régions

Les contraintes strictes imposées par les institutions concernées pour l’année France-Colombie, (notamment le fait que le Marché de la Poésie ait lieu au mois de juin et que la « partie Colombie en France » ne commencerait qu’à partir du 1er juillet), ne nous permettent finalement pas de recevoir ce pays en 2017, mais ce n’est que partie remise, espérons-le, et dans l’esprit du Marché de la Poésie cette fois.
Peut-être faut-il y voir un signe favorable : depuis le mois de juin dernier, nous avons mis en place un comité (avec la Société des gens de lettres, la Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne, l’Union des poètes & Co, le Printemps des poètes, la Fédération européenne des Maisons de poésie/Réseau Maipo, Ent’revues… ) pour mettre en place ces États généraux de la poésie.
Alors finalement pour 2017, le 35e Marché de la Poésie et sa Périphérie seront dédiés à ces États généraux : tables rondes, lectures et autres événements autour de la poésie, dans la réflexion et dans l’action, à Paris, en Île-de-France, mais aussi en Régions, avec l’ensemble des partenaires volontaires (sans prétendre toutefois à l’exhaustivité), dans des lieux qui savent (ou sauront) se consacrer, sans exclusive bien sûr, à la poésie, représentant les courants, les tendances, l’ensemble des acteurs (poètes, éditeurs, traducteurs, organisateurs, libraires, journalistes, universitaires…) qui importent aujourd’hui.
Mais, la poésie n’étant pas intégriste, nous saurons également la mettre en dialogue avec d’autres formes d’écritures, de courants, la confronter aux autres arts.
Nous souhaitons bien sûr que la poésie trouve (retrouve ?) sa place dans la cité, démontrer qu’elle est à l’écoute du monde, voire au service du monde.
Durant ces mois de mai et juin 2017, nous allons donc mener ensemble la réflexion, l’action, dresser un « état des lieux » avec tous ceux qui se sentent concernés par la poésie d’aujourd’hui.

&

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : 35e Marché de la Poésie ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 17 mars 2017, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.