Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 337 > La Périphérie du 30e Marché > vendredi 8 juin : Antoni Clapés / Denise Desautels, in amicorum

vendredi 8 juin : Antoni Clapés / Denise Desautels, in amicorum

mercredi 2 mai 2012, par Vincent Gimeno-Pons

8 juin - Institut Ramon Llull - 18h30
3, rue La Boétie 75008 Paris, 1er étage
Entrée libre - Réservations : irlparis@orange.fr

Antoni Clapés / Denise Desautels, in amicorum

Dans le cadre d’échanges Catalogne / Québec qui donnent lieu à des éditions bilingues et à des séminaires de traduction, le dernier échange "Anada-Tornada" a donné l’édition bilingue française-catalane de Tombeau de Lou de Denise Desautels (« Tomba de Lou », traduction d’Antoni Clapés). Cette traduction a reçu deux prix : Mots Passants (Université Autonome de Barcelone) et Cavall Verd (de l’Association d’Ecrivains en Langue Catalane).

Lecture bilingue français-catalan par l’auteur et par le traducteur en catalan Antoni Clapés

Recueil paru aux éditions Cafè Central (Sabadell, Catalogne) en 2011, suite au quatrième séminaire de traduction catalano-québécois Anada/Tornada (Aller/Retour).

Organisée avec l’Institut Ramon Llull

DENISE DESAUTELS

Membre de l’Académie des lettres du Québec

Depuis 1975, elle a publié un récit, Ce fauve, le Bonheur (Éditions de l’Hexagone, 1998), un abécédaire, Ce désir toujours (Éditions Leméac, 2005), et une vingtaine d’ouvrages de poésie, qui lui ont valu de nombreux prix littéraires, parmi lesquels le prix de la Fondation Les Forges pour Leçons de Venise (Éditions du Noroît, 1990), les prix du Gouverneur général du Canada et de la revue Estuaire pour Le saut de l’ange (coédition Le Noroît et L’Arbre à paroles, 1992), et les prix de la Société des écrivains canadiens et de la Société Radio-Canada pour Tombeau de Lou (Éditions du Noroît, 2000). Elle a collaboré à une vingtaine de livres d’artistes réalisés, à Montréal, aux Éditions Roselin et, en France, chez Collectif Génération, à La Cour Pavée, à La Sétérée et chez Noria Éditions, entre autres. Elle est aussi l’auteur de cinq dramatiques radiophoniques, dont Voix, primée par les radios publiques de langue française.

En 2009, Denise Desautels a reçu le prix Athanase-David, la plus haute distinction littéraire décernée par le gouvernement du Québec, pour l’ensemble de son œuvre et, en 2010, le prix de littérature francophone Jean Arp, remis à Strasbourg depuis 2005, pour l’ensemble d’une œuvre francophone.

Depuis 1980, elle participe régulièrement à des rencontres et des colloques d’écrivains (au Québec, au Canada, aux Etats-Unis et dans différents pays européens, sur la poésie québécoise mais également sur l’écriture actuelle et sur les rapports que celle-ci entretient avec les autres arts — notamment les arts visuels. Chacun de ses livres est accompagné d’œuvres d’artistes, parmi lesquels Jocelyne Alloucherie, Raymonde April, Monique Bertrand, Jacques Clerc, Betty Goodwin, Michel Goulet, Alain Laframboise, Jacqueline Ricard, Francine Simonin, Martha Townsend, Louise Viger, Irene F. Whittome.
Vice-présidente de l’Académie des lettres du Québec, de 1996 à 2002, et membre du comité organisateur de la Rencontre québécoise internationale des écrivains depuis 1997, elle est l’une des quarante poètes retenus par Michel Goulet pour l’œuvre composée de quarante chaises poèmes, Rêver le nouveau monde, que la ville de Montréal a offert à Québec, pour le 400e anniversaire de sa fondation, et qui a été installée, à l’automne 2008, sur un sentier de la place qui jouxte la Gare du Palais ; également l’une des dix-huit poètes de la francophonie, dont les vers associés à ceux de Rimbaud, se retrouvent sur les dix-huit chaises installées le long de la Meuse à Charleville-Mézières (France).

La « Médaille Échelon Vermeil », la plus haute distinction accordée par la ville de Paris, lui a été remise, en mars 1999, au moment du Salon du livre de Paris où le Québec était à l’honneur.

ANTONI CLAPÉS

Né à Sabadell (Catalogne) en juillet 1948. Après avoir suivi des études en Sciences Économiques à l’Université de Barcelone, il travaille comme consultant informaticien. Il écrit de la poésie depuis 1964.

Il est l’auteur d’une vingtaine de livres, notamment de poésie et de réflexion sur la poésie.

Il a gagné les prix de poésie Joan Alcover (1989), Cavall Verd (2009) et Cadaqués (2009), ainsi que les prix de traduction Mots Passants (2012) et Cavall Verd de Traduction (2012).

Il a dirigé entre 1970 et 1974 Sala Tres, un espace dédié à l’art conceptuel, à Sabadell.

Entre 1976 et 1986 il a créé et dirigé Les edicions dels dies.
En 1989, il crée (et dirige jusqu’à présent) Cafè Central, maison d’édition au service de la poésie qui a publié jusqu’à présent plus de trois-cents recueils et traductions.

Il collabore régulièrement dans la presse en général et dans des revues littéraires catalanes (Avui, La Vanguardia, The Barcelona Review, Reduccions, Transversal, Caràcters).

Portfolio