APOLOGIE DU SILENCE

par 7 mai 2010

Titre : Apologie du silence
Auteur : Alain Maumejean
Format (en cm) : 13,5 x 20,5
Pagination : 184
Prix (en euros) : 16,5
Argumentaire : Alain Maumejean a publié son premier livre aux Éditions du Seuil en mai 1968. Il avait alors 25 ans. 40 ans plus tard, son œuvre, admirée par un éditeur aussi perspicace et raffiné que François Xavier Jaujard (Granit) reste pourtant presque entièrement à découvrir. Faut-il s’en étonner tant cette œuvre se refuse à toute facilité, à toute complaisance, pour se tenir constamment dans l’exigence la plus rigoureuse, tout au bord du vertige et du silence… Les Éditions Arfuyen ont depuis 15 ans publié deux livres d’Alain Maumejean : Les Usages (1994) et L’inachèvement (2001). Comme elles l’ont toujours fait pour d’autres écrivains inclassables en qui elles croient profondément – comme par exemple Alain Suied, Didier Ayres ou Maximine –, elles continueront de travailler à ses côtés dans l’entreprise extrême dont il a fait sa vie et dont l’écriture forte et singulière nous semble parmi les tentatives les plus authentiques d’aujourd’hui.
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : S’il fallait situer Alain Maumejean, ce serait sans doute du côté de Beckett et de Blanchot, de Cioran et de Michaux. Une écriture sans concession, qui traque l’auteur et le lecteur après lui dans les méandres de tous les mensonges consolateurs et le laisse seul et nu face au peu de lui-même. Alain Maumejean est né à Tunis le 29 août 1942 Il perd sa mère très tôt et passe sa prime enfance chez ses grands-parents maternels. Du fait du changement d’affectation de son père, militaire de carrière, il quitte la Tunisie en 1953 pour la région parisienne. Pensionnaire, puis étudiant désœuvré jusqu’en 1966. Il écrit de nombreux poèmes à partir de 1963. Son premier texte est remarqué par les Éditions du Seuil qui publieront plus tard, alors qu’il a déjà quitté Paris, ses Aèmes 3. Durant ces années seront déterminantes pour lui les intuitions de Hölderlin et des écrits gnostiques. En 1966, fuite dans le Lot qu’il doit abandonner en 1972 pour un séjour de six années dans le Tarn-et-Garonne. Vie à la campagne, à la fois précaire et privilégiée. Le tennis, qui fut l’un des dilettantismes de son adolescence, aura raison de lui : il devient enseignant dans cette discipline en 1978. C’est grâce à cette activité qu’il a subvenu à ses besoins. Il vit depuis 1979 près d’Uzès, dans le Gard.
Editeur : Arfuyen
ISBN : 978-2-845-90140-7
Site Internet : http://www.arfuyen.fr
N° de Stand : B 8

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Nouveautés Livres et revues 2010 ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 7 mai 2010, par
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.
Ces articles pourraient aussi vous intéresser