AUTUMN IN NEW YORK

par 2 mai 2010

Titre : AUTUMN IN NEW YORK
Auteur : WHARTON Edith - extraits
Illustrateur : CEMELI Jean - photographe
Langue d’origine : bilingue anglais - français
Format (en cm) : 15 x 23 cm à la française
Pagination : 96
Nombre d’illustrations : 60 photographies en quadri
Prix (en euros) : 30
Argumentaire : N Y... N Y... Vous allez découvrir à l’intérieur de ce troisième livre du photographe, Jean Cemeli, une vision onirique de la ville paradoxalement très réaliste. Plus que l’habituelle présentation vous trouverez ici avant tout une re présentation. Pour ce livre sur New York qu’il a approchée comme une autre planète, ses buts : esthétique et émotion. Le reportage transfiguré, un vecteur plus fidèle en regard des simples représentations habituelles ; jugez en ! Accents passionnés-passionnants, caracolants, côtoyant la tendresse, la douceur, émouvantes envolées et frémissantes vibrations, c’est N Y, ville mythique ici revisitée. Le photographe est accompagné en contrepoint par Edith Wharton, par son texte si talentueux, inséré dans le livre ainsi que sur un cd, où Jean Cemeli a voulu, dans un deuxième geste esthétique, en lire quelques extraits, sur fond musical improvisé par Alberto Pibiri. New York "une ville debout "(Celine)... comme une statue... lui, Jean Cemeli, voit New York comme une ville en marche. . Texte bilingue anglais
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Jean Cemeli L’artiste ne sait même plus s’il fait vraiment de la photographie. Jean Cemeli est venu à la photo par la peinture, après avoir reçu les félicitations de Salvador Dali. Il était frustré par les principes mêmes de la camera obscura, du semi automatisme des appareils perçus comme un obstacle à l’art, trop facile, ne faisant pas assez de place à la création ; bien moins que le pictural. Et encore plus pour le photographe des ballets de l’Opéra de Bordeaux qu’il était, fasciné par le mouvement. Il essaya alors de rendre vraiment compte de la danse en faisant entrer "de force" l’animé sur le photosensible. Ses photos sont maintenant en mouvement, portent la trace visible du temps jusqu’ à 2 secondes... en un art qu’il appelle le "bougé net". Et il est bien difficile de faire fuir le flou et la "bouillie". Les premiers essais-suicides furent entrepris à l’argentique sept ans auparavant. La suite se déroule en numérique pour corriger en temps réel ce parcours semé d’embûches car, exigeant, il veut aussi le beau, dans un genre spontané, s’interdisant la post intervention logicielle. Séduit par les interventions des pictorialistes - ils avaient aussi un "pouvoir" accru sur l’image - il aime à entendre que ses oeuvres sont prises pour des tableaux. Un pouvoir à mériter : le mobile pris dans des poses longues, l’immobile "bousculé" avec un appareil en mouvement. Une démarche en compagnie de l’aléatoire, des échecs, des lois à découvrir. Un problème à chaque image après des années de pratique... ) Bien sur il écrit aussi avec la lumière. Cependant depuis longtemps la notion d’instantané a disparu pour lui. Le simple cillement d’oeil de l’appareil - au sens inhabituel d’ "ouvrir l’oeil" .... - lui donnait la frustration d’une vision incomplète durant le 1/50eme de seconde ou le 1/1000, le résultat étant le même dans les deux cas. Il a donc décidé que l’appareil devrait pendant un "temps épais", jeter un regard mobile - un "bougé" - et ainsi rester ouvert comme les yeux d’une belle. Les prises de vue durent donc jusqu’à 2 secondes s’il le faut et ici on abandonne l’instant pour le moment - la durée de 50 vues cinema. En photo, il a ainsi créé une "manière" de prise de vue dynamique qui s’étale dans le temps et le porte à enregistrer et combiner ses propres mouvements, ceux du sujet et les rapports entre ces deux types de « mouvance ». Il se plait dans le vertige d’une « combinatoire » non mathématique de l’"impensé ». Jean Cemeli est lui vraiment un artiste concepteur au sens où sa manière d’appréhender est non pas un but en soi mais le moyen de se jeter dans une recherche esthétique. Alors on ne lui reprochera pas de s’enfermer un peu. Il a quand même présenté son travail de St Petersbourg à New York, en passant par Paris... Dubai etc - ceci pour une anecdote qu’il ne mettra donc pas en avant ici.
Editeur : LA PART DES ANGES éditions
ISBN : 978-2-912882-27-1
Site Internet : http://www.lapartdesanges.net
Première de couverture : IMG/protege/form8/978-2-912882-27-1r.jpg
N° de Stand : C 9

En images

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Nouveautés Livres et revues 2010 ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 2 mai 2010, par
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.
Ces articles pourraient aussi vous intéresser