Althen, Gabrielle / Mézin, Pierre / Ségalard, Philippe

par Vincent Gimeno-Pons, 26 mars 2010

Gabrielle Althen

Poète, Gabrielle Althen, est aussi romancière, nouvelliste, essayiste. Elle est professeur émérite de littérature comparée de l’Université de Paris-Ouest-La Défense. A publié, une douzaine de recueils de poésie, dont Présomption de l’éclat,1981, Noria, 1983 et Hiérarchies, 1988, chez Rougerie ; La Raison aimante, Sud, 1988 ; Le Pèlerin sentinelle, Le Cherche Midi, 1994 ; Le Nu vigile, La Barbacane, 1995 ; Cœur fondateur, Voix d’encre, en 2006 et L’Arbre à terre, Nu(e) en 2007. Elle a également publié des nouvelles, Le Solo et la Cacophonie, contes de métaphysique domestique, Voix d’encre, 2000, un roman, Hôtel du vide, Aden, 2002 ; et des essais critiques qu’elle dit de critique méditative, dont Dostoïevski, le meurtre et l’espérance, Le Cerf, en 2006.
Plus récemment, La Belle Mendiante, suivi de René Char, Lettres à Gabrielle Althen, L’oreille du loup, 2009.
Elle fait partie du comité de rédaction de Siècle 21, et collabore à de nombreuses revues françaises et étrangères.
Membre du jury du prix Mallarmé et Louise Labé.

ELLE OU LA DÉCISION ANTÉRIEURE

Souveraine et blessée
Connivences et mains lentes
La bergère méconnue aux agneaux invisibles
Près de la mer de la nécessité
Et le moutonnement des actes répétés
Femme et étale
Entre les pieux trop équarris de la brutalité
Une à une écartant les parois de la nuit
Elle se lève
Paroles dévidées entre questions et maux
Reine pourtant du silence où s’abîme le cœur
Le corps immense derrière les poignets frêles
- Et le oui antérieur à son geste de vivre

Pierre Marceau Mézin

Né le 12 Avril 1934 à Taza - Maroc-
S’installe à Paris en 1955.
Tout en poursuivant ses études (Droit, puis ENA), dés 1957, il se met, à l’étude du dessin et de la peinture dans l’atelier de Lorris Junec. Jusqu’en 1984-85, date de sa participation aux premières expositions publiques, sa situation professionnelle ne lui permet pas de montrer son travail en dehors de l’atelier.
Plusieurs voyages à l’étranger, aux États Unis et au Japon notamment, le conduisent peu à peu à se détacher de l’abstraction « naturaliste » de ses débuts pour intégrer, dans une synthèse originale, l’apport expressif et contrôlé de la vieille peinture chinoise et le « bricolage » revendiqué des matériaux du Pop’art et du Maniérisme contemporain

Citation
« Je vous le dit, il faut encore avoir du chaos en soi pour mettre au monde une étoile dansante »
Frédéric Nietzsche - Prologue de Zarathoustra -
Pierre Mézin, dans la maturité de son œuvre, est un sorte de peintre-accoucheur, désireux de récupérer les transformations et les moyens que mobilise la vie, d’accompagner et de mettre à découvert ce travail qui finit par donner naissance, par mettre au monde. Sa peinture, à la fois mimétique et maïeutique, témoigne de cette genèse et de cette palpitation. L’œuvre devient alors comme la table d’accouchement et le berceau d’une forme de vie nouvelle, accomplie, proposant la totalité de ses possibles, vie offerte que le spectateur peut adopter, reconnaître et nommer pour faire ainsi de la toile l’enfant de son imagination. - François Baillet

Philippe Ségalard

Philippe Ségalard a d’abord suivi des études littéraires jusqu’à une Agrégation de lettres modernes puis une formation de peintre (Atelier Pierre Mézin). Il a décidé de consacrer entièrement sa vie à la peinture. 
 Témoins de ses curiosités, des rencontres, avec des hommes de théâtre, de poésie, ou de musique, ont donné lieu à des collaborations.

Principales expositions, réalisations
2002 - Maquette pour un décor de scène ; Puntila et Son valet Matti, de Berthold Brecht ; Mise en scène Jean Daniel Laval ; Théâtre Montansier, Versailles. 2003 - Livre d’artiste Matière de jour, en collaboration avec Gabrielle Althen, Collection Pli. Editeur Daniel Leuwers 2004 - Maison de la culture, La Celle Saint-cloud 2004 - Médiathèque Jacques Baumel, Rueil Malmaison 2006 - Galerie A propos d’art, Argenteuil, Exposition collective 2006 - Hôtel des ventes, Neuilly, Drouot ; Commissaire priseur Claude Aguttès 2007 - Salon des réalités nouvelles 2008 - Arfog, Paris 2008 - Ecole des Beaux-Arts de Versailles 2008 - Bibliothèque Municipale, Versailles, Exposition collective 2009 - La Chapelle Saint-Jacques, Mantes-la-jolie 2009 – Concert autour de mes peintures, Conservatoire à Rayonnement Régional, Versailles, Mois Molière 2009.
A venir 2010 - Décor de scène pour un opéra de Philippe Raynaud, Le géant égoïste, direction Philippe Nahon. Création mondiale juin 2010 Auditorium Saint-Germain, Paris.
Œuvres dans les collections publiques :
Collection Bibliothèque de France, - Le prieuré de Saint-Cosme, Musée Ronsard, Vendôme, - Bibliothèque de Versailles.
Multimedia : Entretien vidéo réalisé avec l’historien d’art et poète Frédéric Charles Baitinger, 2008, Art-up TV.
Site internet
www.philippe-segalard.com

En images

  • Gabrielle Althen
  • Pierre Mézin, Phentésilée
  • Pierre Mézin, Mouettes, 2010
  • Pierre Mézin, Fusil Lebel, 2007
  • Philippe Ségalard, Danaé, 2009, Huile sur toile, 114x146cm
  • Philippe Ségalard, La chute d'Icare, 2007-2009, Huile sur toile, (...)
  • Philippe Ségalard, Rumeur de la nuit, 2009, Huile sur toile, (...)

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 26 mars 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.