Marché Poésie 2018, le Québec invité d’honneur

Accueil > Nouvelle rubrique N° 356 > Nouvelle rubrique N° 361 > Althen, Gabrielle / Myoung–Nam Kim / Agnès Prévost - Stand 210

Althen, Gabrielle / Myoung–Nam Kim / Agnès Prévost - Stand 210

dimanche 4 mai 2014, par Vincent Gimeno-Pons

Gabrielle Althen
Gabrielle Althen vit à Paris ou dans le Vaucluse. Poète, elle a publié, une quinzaine de recueils de poésie, dont Présomption de l’éclat, 1981, Noria, 1983 et Hiérarchies,1988, aux éditions Rougerie ; La Raison aimante, Sud, 1985 ; Le Pèlerin sentinelle, le Cherche Midi, 1994 ; Le Nu Vigile, la Barbacane, 1995 ; Coeur fondateur, Voix d’encre, 2006 ; L’Arbre à terre, Nu( e), 2007 ; La belle mendiante suivi de Lettres de René Char à Gabrielle Althen, l’Oreille du Loup, 2009 ; Vie saxifrage, Al Manar, Alain Gorius, 2012, et Chuchotis, la Lune bleue, 2013.
Elle a publié des nouvelles : Le Solo et la Cacophonie, Contes de métaphysique domestique, Voix d’encre, 2000, un roman : Hôtel du vide, Aden, 2002.
Des essais : Dostoïevski, le meurtre et l’espérance, le Cerf, 2006 et La Splendeur et l’Echarde, Corlevour, 2012. (Outre sa création propre, elle mène une réflexion sur l’art et sur la poésie et se livre à ce qu’elle considère comme des essais de critique méditative.)
Elle s’intéresse à la peinture et à la musique, est professeur émérite de littérature comparée de l’Université de Paris X-Nanterre, fait partie du comité de rédaction de Siècle 21, et collabore à de nombreuses revues françaises et étrangères.
Elle est également membre du jury du prix Louise Labé et de l’Académie Mallarmé.

Agnès Prévost
Née à Paris en 1981. Diplômée de l’ENS des Arts Décoratifs de Paris.
Elle pratique le dessin et la peinture ; dialogue avec l’écrit au sein d’ouvrages ou de revues.
Expose régulièrement son travail en galerie (Paris, Berlin, Bruxelles), et collabore également avec des musées (MAMVP, Morlaix).
La nature, l’espace et le paysage sont les motifs essentiels de son travail.

Portfolio