Après tout, la nuit… - Carmen Ollé

par Vincent Gimeno-Pons, 11 mai 2016

Titre : Après tout, la nuit…

Auteur : Carmen Ollé

Langue d’origine : espagnol

Format (en cm) :

Pagination : 78

Prix (en euros) : 15€

Argumentaire : Les poèmes recueillis dans cette sélection font partie des trois premiers livres de Carmen Ollé, et révèlent un point de rupture et le fondement de nouveaux canons. Si Nuits d’adrénaline représente le livre emblématique, une audace du langage et de l’érotisme, les poèmes de Tout orgueil obscurcit la nuit révèlent une attitude différente, une manière de se regarder soi-même de façon plus contenue, en essayant de dompter les mots qui, dans la première partie du livre, s’exprime en poèmes courts empreints d’ironie et se termine ensuite dans un ensemble d’oeuvres courtes en prose avec lesquelles se referme le recueil ; c’est, d’une certaine façon, un livre de transition, parce qu’il permet le passage à cette essence narrative qui existe dans la poésie de Carmen Ollé et qui se développera pleinement dans les oeuvres en prose du troisième livre Pourquoi tout ce bruit ? , dans lequel le personnage parle de sa relation névrotique, personnelle et artistique, avec son conjoint, Ignacio, et de l’impossibilité de concilier une vie commune et un destin littéraire au sein de la société liménienne. Livre passionnant où l’amour et la vocation vont au-delà d’une réalité nécessairement insatisfaisante.
Livre bilingue. Première publication en France de l’auteure.
Traduction Sylvia Miranda et Nicole Bajon

Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Carmen Ollé est née à Lima en 1947. Poète, romancière et critique, elle est, avec Blanca Varela l’une des représentantes les plus remarquable de la poésie péruvienne. Elle a été pendant huit ans professeur à l’Université Enrique Guzman y Valle et dirige, depuis plus de vingt-cinq ans, des ateliers littéraires. Parallèlement elle a fait des incursions à la radio en composant des scénarios et des programmes radiophoniques, et plus récemment, a écrit une oeuvre théâtrale intitulée Trois pièces Noh (2014). En tant que militante sociale, Carmen Ollé a entrepris depuis les années quatre-vingt-dix un travail dans le domaine des droits de la femme, en aidant diverses associations. Elle a reçu de nombreux témoignages de reconnaissance pour son parcours littéraire, comme le récent hommage de la Foire du livre à Lima (2014) et el Prix de La Maison de la Culture Péruvienne pour l’ensemble de son œuvre en 2015.

Editeur : Les Arêtes

ISBN : 978-2-915886-48-1

N° de Stand : 205/207

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 11 mai 2016, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.