Marché Poésie 2018, le Québec invité d’honneur

Accueil > Nouvelle rubrique N° 349 > Aucune chanson n’est douce

Aucune chanson n’est douce

Danielle Bassez

lundi 13 mai 2013

Titre : Aucune chanson n’est douce
Auteur : Danielle Bassez
Langue d’origine : Français
Format (en cm) : 22,5 x 14,5
Pagination : 80
Prix (en euros) : 16
Argumentaire : Ce livre de Danielle Bassez, son sixième dans la collection Grands fonds, présente un nouvel aperçu de la fresque familiale que tisse peu à peu cette œuvre. La mémoire est ici au travail : c’est elle qui ranime, chez le narrateur, le regard de l’enfant qu’il fut, elle qui l’autorise maintenant à mettre en scène les acteurs, les lieux et les drames d’une enfance qui fut comme une longue blessure. Dans ce tableau domine la figure de la « belle-mère » que l’enfant impitoyable observe, dont il subit l’autorité, et lui semble-t-il, la haine. On retrouve, dans ce texte sans concession, la marque si caractéristique, et si émouvante, de l’écriture de Danielle Bassez : le rythme quasi impérieux de ses phrases, la cruelle justesse de ses portraits, mais aussi son humanité, et souvent, malgré tout, une tendresse pour ce monde revisité qu’une mère tôt disparue marque de son absence. Jean-Marie Barnaud
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Née à Châteauroux en 1946. Études à l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses et à la Sorbonne, lors desquelles elle fait la rencontre du professeur Yvon Belaval qui lui prodigue conseils et encouragements pour ses premiers essais littéraires. Elle a enseigné la philosophie à Grenoble et partage désormais son temps entre la Haute-Loire, l’Isère et la Grèce. Elle a publié l’essentiel de son œuvre à Cheyne, soit huit titres à ce jour. En 1992, Cheyne éditeur publie un premier texte, Tombeau, dans sa collection dite de proses inclassables : Grands fonds. Cette parution permet à l’auteur de recevoir une bourse d’aide à l’écriture de l’Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation. En 1995, publication par Cheyne éditeur de Vieilles, et bourse d’encouragement du Centre national du livre. Cette publication est bientôt suivie de la parution d’un court texte hors-commerce : La Jeune Fille qui dansait devant sa fenêtre. Les Contes et légendes du Berry paraissent en 1997 chez Nathan. Puis en 1998, toujours dans la collection Grands fonds de Cheyne éditeur, publication de L’Égarée. Depuis, Danielle Bassez a publié Ecrits dans les marges en 2006 et Meurs encore en 2007 chez Cheyne éditeur ainsi que Le Chant du Klephte chez Castells éditions.
Editeur : Cheyne éditeur
ISBN : 978-2-84116-187-4
Site Internet : http://www.cheyne-editeur.com
N° de Stand : 405

Portfolio