Bancquart, Marie-Claire

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

Comment s’imaginer que cette amie , si chère depuis tant d’années, a disparu ? Son attachement indéfectible à la poésie, son énergique activité, nous avons peine à penser qu’ils ne sont plus. La force avec laquelle elle entraînait vers des actions qui semblaient difficiles s’alliait , chose bien rare, à une délicatesse de sentiments , à ’un dévouement du cœur. ...Arlette ne sera pas oubliée . Nous embrasserons toujours son souvenir.

Marie-Claire Bancquart

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.