Benard, Sylvie

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

c’était difficile de la suivre, avec son pas aussi alerte sue son passé et quel bonheur de prendre le temps de déjeuner avec elle, à Paris ou à Ouistreham ; j’ignorais ces problèmes de santé et rêvais de nous revoir en Normandie cet été ; impossible de la croire loin de nous et chagrin immense de sa disparition. "Tante Arlette", j’aurais tant souhaité un dernier été en Normandie, partager des rires, revoir ses chapeaux, belle coquette, toujours, et tant et tant de si grands moments ; un amour partagé qui lui donnait une énergie quotidienne qu’elle savait transmettre. elle nous déjà.
Adieu Arlette
Sylvie Benard

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.