Borer, Alain

par Vincent Gimeno-Pons, 24 mai 2009

Poète et écrivain, son nom est attaché à celui d’Arthur Rimbaud, auquel il a consacré trente ans de sa vie – notamment un fameux Rimbaud en Abyssinie. Professeur d’enseignement artistique aux Beaux-Arts de Tours, visiting professor en littérature à USC (Los Angeles), Alain Borer, président du Printemps des poètes, a reçu le Prix Édouard Glissant 2005 décerné par l’Université de Paris VIII pour l’ensemble de son œuvre, qui se décline en poèmes (Loups plats), essais sur la littérature et sur l’art (Beuys), récits de voyage (La Boudeuse, à paraître au Seuil), roman (Koba, Seuil, prix Kessel 2002), théâtre – Icare & I don’t (Seuil, 2006), qui a reçu récemment le 70e prix Apollinaire, « Goncourt de la poésie ».


NOEMES

Je sais tout du renard
mais rien du vent
qui m’apporte son odeur

Jette une pierre
descends
l’escalier
des ronds dans l’eau

Paroisse maritime
la cloche du bateau
pour le dîner

Condamné à vie
dans ce corps-là
je n’en sors qu’en toi

Cent fois non mort
je voyage à ma guise
dans l’actuel au-delà

En images

  • Alain Borer
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Vivons 120 minutes de poésie !, Périphérie XVIII ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 24 mai 2009, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.