Bouin, Yves-Jacques

par Vincent Gimeno-Pons, 4 juillet 2010

J’ai échangé quelques mots avec Arlette quelques semaines avant le Marché de la Poésie... Toujours cette attention et cette sympathie... Puis, son absence singulière à ce 28e Marché. Pressentiment... Aujourd’hui : Tristesse. Souvenir de sa présence magnifique aux lectures de Grabinoulor à la librairie EquiPages.Au revoir Arlette.
Yves-Jacques Bouin.

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 4 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.