Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 364 > Catalogues du 33e Marché de la Poésie > Nouveautés 2015 > Brueghel, les yeux ouverts. Brève chronique d’une révolution picturale - (...)

Brueghel, les yeux ouverts. Brève chronique d’une révolution picturale - Jacques Darras

jeudi 28 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons

Titre : Brueghel, les yeux ouverts. Brève chronique d’une révolution picturale
Auteur : Jacques Darras
Langue d’origine : FR
Format (en cm) : 16,5 x 22,5
Pagination : 144
Prix (en euros) : 14,90
Argumentaire : Le titre et le sous-titre de cet ouvrage pourraient laisser entendre qu’il s’agit d’un texte savant d’un historien de l’art, se livrant à une énième étude sur la peinture de Brueghel. C’est bien plutôt à une lecture poétique de l’univers du grand peintre que nous invite Jacques Darras, dans ce qui relève de l’essai et de l’exercice d’admiration. Il nous remet en tête les tableaux du peintre en suivant ses descriptions fines et ses remarques pertinentes sur la nouveauté et la modernité de Brueghel l’Ancien, qui a rompu avec les modèles existants et a inventé un langage pictural direct et simple d’accès. Ce qui fit le succès de son œuvre. Portrait universel d’un peintre en son temps dans une époque en pleine mutation, portrait d’une « ville-monde » (Anvers) en construction au cœur de l’Europe, ce livre est aussi une réflexion de Jacques Darras (d’origine belge) et, sous des allures d’objectivité historique, une esquisse d’autoportrait. Il s’agit d’un texte inédit, longuement médité par un auteur dans sa maturité, sur un sujet qui est au croisement de la littérature et de l’art, un regard novateur sur un peintre très célèbre. Passionnant plaidoyer pour l’artiste flamand, ce livre s’intéresse aussi à la réception de l’œuvre. Les « lecteurs » de Brueghel sont ainsi réunis dans l’ouvrage, d’Edwin Panofsky à Larry Silver, de Baudelaire à Verhaeren, d’Aldous Huxley à W. Carlos Williams (dont le dernier livre, Tableaux d’après Brueghel, 1962, est en partie reproduit dans le livre avec une traduction de Jacques Darras lui-même).
Sommaire : Brueghel à plusieurs / Ouverture de l’espace / Musiques ultramontaines / Anvers, les singes, le zoo / Portrait d’une ville-monde en construction / L’esprit des foules modernes / L’éloignement de l’Évangile / La militarisation de l’espèce humaine / La résistance, par les paysans / Du rythme et du mouvement / La beauté du monde visible / Fermer les yeux au monde / Le voyage jusqu’à Vienne et au-delà / Lecteurs de Brueghel
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Jacques Darras (Ponthieu & Marquenterre, 1939) pratique la poésie, l’essai et la traduction de l’anglais. Il a commencé en 1988 une longue somme « épique » en huit chants centrée (et excentrée) sur une rivière côtière de la Manche, la Maye. Depuis le premier volume La Maye I, sept autres chants se sont succédé aux éditions Le Cri à Bruxelles et Gallimard/L’Arbalète à Paris. Traducteur de poésie anglaise et américaine, il a traduit Whitman, Coleridge et Blake pour Gallimard ; Whitman, Lowry et Shakespeare pour Grasset ; Pound pour Flammarion). Jacques Darras vise une écriture polyphonique largement inspirée par la peinture flamande et la musique du même nom. Prix Apollinaire (2004), Grand Prix de Poésie de l’Académie française (2006).
Editeur : CREAPHIS EDITIONS
ISBN : 9782354280888
N° de Stand : 402

Portfolio