C’est la guerre

par 19 mai 2011

Titre : C’est la guerre
Sous-titre : Early writings 1978-1983
Auteur : Byron Coley
Traduction : Marie Frankland
Langue d’origine : Américain
Format (en cm) : 16.5 x 16.5 cm
Pagination : 142 pages
Nombre d’illustrations : nombreuses
Prix (en euros) : 14
Argumentaire : La naissance du punk américain en première ligne. « C’est la guerre » est le portrait, à travers des lettres et des articles, d’une époque de grands changements dans la musique rock, celle de l’émergence de musiques sauvages, punk ou noise, qui allaient prendre le relais du free jazz ou de grands innovateurs comme Captain Beefheart. Dans ce livre on parle, entre autres, de David Bowie, Robert Fripp, Devo, Hüsker Dü, Suicide, Lydia Lunch, Jim Morrison, les Meat Puppets, Fred Frith et des Minutemen.
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : En critique rock américaine, parmi les "Bad Boys", il y a les fondateurs, Lester Bangs, Richard Meltzer, Nick Toshes et puis il y a leur héritier direct : Byron Coley. Il a écrit d’innombrables articles dans les revues rock américaines : ce sont ceux pour Forced Exposure et Spin qui l’ont rendu célèbre. Grand ami des Sonic Youth, il écrit la plupart de leurs notes de leurs pochettes de disque. Il est l’auteur, avec Thurston Moore, de "No wave".
Editeur : L’Oie de Cravan
ISBN : 9782922399653
Site Internet : http://www.oiedecravan.com
Première de couverture : IMG/protege/form15/couve_byronpetit.jpg
N° de Stand : 604

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Nouveautés ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : jeudi 19 mai 2011, par
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.
Ces articles pourraient aussi vous intéresser