Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 305 > Poétarium catalan > Les poètes catalans présents à Paris en juin pour le 28e Marché et sa (...) > Casasses, Enric

Casasses, Enric

jeudi 25 mars 2010, par Vincent Gimeno-Pons

Enric Casasses

Enric Casasses s’est fait connaître dans les années soixante-dix dans les milieux alternatifs –principalement lors de récitals et par des publications à tirage limité. En bon rhapsode, il a exercé un rôle fondamental dans la récupération de l’oralité. C’est en grande partie grâce à lui que les récitals poétiques sont devenus plus populaires à Barcelone et dans les autres territoires de langue catalane. Casasses a habité en France, en Angleterre et en Allemagne. Il a été traducteur et correcteur de style. Il collabore souvent avec peintres et musiciens. À compter des années quatre-vingt-dix il a commencé publier dans de grandes maisons d’édition. Son œuvre a ainsi gagné en reconnaissance auprès d’un public plus nombreux.
Enric Casasses est enraciné dans la tradition populaire, mêlant des éléments de folklore et de culture pop de notre temps (tout en restant proche de l’underground et de la contre-culture). Sa poésie est nourrie d’influences très hétérogènes (allant de la poésie médiévale, de la Renaissance et du Baroque jusqu’aux avant-gardes), expérimentant des formes nouvelles ou bien revisitant parodiquement des genres traditionnels. Il est l’auteur, entre autres, de Cette chose-là (1982, Prix de la Critique Serra d’Or en 1992), Nous n’y étions pas (1993, Prix de la Critique en poésie catalane en 1994), Dissout les grumeaux (1994), Chaux (paru en 1996, Prix Carles Riba 1995), Se tromper ainsi (1997, Prix Ausiàs March à Gandia 1996), Poignards (1998), Place Raspall : poème en sept chants (1998, Prix de poésie Ciutat de Palma 1999), Canaris phosphorescents (2001), Dormons-nous ? (2002).

Ouvrages choisis
No hi érem (Empúries, 1993) [« Nous n’y étions pas »].
Començament dels començaments i ocasió de les ocasions (Empúries, 1994) [« Début des débuts et occasion des occasions »].
Calç (Proa, 1996) [« Chaux »].
D’equivocar-se així (Empúries/Edicions 62, 1997) [« Se tromper ainsi »].
Uh (Contàiner, 1997) [« Ouh »].
• De la nota del preu del sopar del mosso (Edicions del Khan, 1998) [« À propos de la note du dîner du garçon »].
Plaça Raspall : poema en set cants (Edicions 62, 1998) [« Place Raspall : poème en sept chants »].
Canaris fosforescents (Empúries, 2001) [« Canaris phosphorescents »].
Que dormim ? Seguit de Set poemes per a *** i Songs for Petra (Edicions 62/Empúries, 2002) [« Dormons-nous ? suivi de Sept poèmes pour *** et de Songs for Petra »].
Descalç (Emboscall, 2004) [« Pieds nus »].
Rússia, quatre trossets de guia (Tres i quatre, 2006) [« Russie, quatre morceaux choisis de guide »].

Derniers ouvrages traduits
• Espagnol : De la nota del preu del sopar del mosso / De la nota del precio de la cena del mozo, Tr. Marta Vendrell Costa- Pau, Barcelona, Edicions del Khan, 1997.
Canarios fosforescentes [« Canaris phosphorescents »], tr. O. Guillén,Toluca, Instituto Mexiquense de Cultura, 2004.
La cosa aquella, tr. M. Noguer Ferrer & C, Guzmán Moncada, Guadalajara, Arlequín, 2004 [« Cette chose-là »].

Portfolio