Cazals, Thierry

par Vincent Gimeno-Pons, 14 mai 2009

Né dans la lumière du sud (Gard), le 11 décembre 1962, vivant aujourd’hui à Paris.
Après des études très « sérieuses » (doctorat de sociologie) et un détour par le cinéma, je découvre l’art du haïku. C’est un vrai coup de foudre et le point de départ de mon aventure en écriture. Depuis, une dizaine de livres ont vu le jour, privilégiant les formes brèves : contes (Monsieur Truc), histoires pour la jeunesse (L’Enfant qui avait peur du silence, Olga et les Masques), poésie (Le Petit Cul tout blanc du lièvre, Visage de la neige), recueils de haïkus (Le Rire des lucioles, La Volière vide)… J’ai écrit aussi plusieurs essais sur cette forme poétique, notamment Le vide dans le cercle de la corde à sauter (revue L’Infini, éditions Gallimard) et L’Arc-en-ciel sur la balançoire - Hommage à la poétesse japonaise Niji Fuyuno (revue de l’AFH).
Partisan d’une approche créative de la littérature, j’anime depuis 10 ans des ateliers d’écriture poétique dans les écoles, les lycées et les bibliothèques.
Site internet : thierry cazals


Premier rêve de l’année
Je l’ai gravé sur un bout de bois
Et partagé avec le feu

En images

  • Thierry Cazals
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Vivons 120 minutes de poésie !, Périphérie XVIII ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : jeudi 14 mai 2009, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.