Cosculluela, Jean Gabriel

par Vincent Gimeno-Pons, 6 juillet 2010

"ses amis se réuniront ce mercredi 7 juillet à 17 heures au cimetière du Montparnasse"

Je serai par la pensée avec vous et je vous fais passer ces mots écrits pour les miens

"la terre se baisse jusqu’aux mots des morts" (in "L’Affouillé")

"La terre nue encore à l’insu du deuil" (in "Terre d’ombre")

qu’ils soient aussi pour elle ce 7 juillet.

Je suis revenu ce soir à ces messages d’émotion et d’amitié sur le site du Marché pour "Tante Arlette".

Bien amicalement à vous,

Jean Gabriel Cosculluela

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mardi 6 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.