Jacques Darras, président de c/i/r/c/é de septembre 2010 à septembre 2015

par Vincent Gimeno-Pons, 23 octobre 2015

Jacques Darras

Président de c/i/r/c/é de 2010 à 2015.
Né en 1939 dans le Ponthieu près de la Manche, il compose depuis 1988 un long poème en plusieurs chants, La Maye, du nom d’une petite rivière côtière du nord de la France. Il vient de publier le Chant VII de ce poème, La Maye réfléchit (Le Cri, Bruxelles, Mars 2009) contenant un fragment précédemment publié sous le titre Moi j’aime la Belgique ! Poème parlé marché, (Gallimard/L’Arbalète 2001). Le Chant IV Van Eyck et les Rivières est paru en 1996 (Le Cri, Bruxelles), le Chant V Vous n’avez pas le vertige ? en 2004 (Gallimard/L’Arbalète), et le Chant VI Tout à coup je ne suis plus seul. Roman chanté compté en 2006 (Gallimard/L’Arbalète). Il a créé à Amiens en 1978 la revue In’hui (70 numéros), dont est paru en 2008 un avatar Inuits dans la Jungle (nos 1 et 2), par collaboration avec les revues Jungle et Phi. Il a co-fondé le mensuel national de poésie Aujourd’hui Poème (88 numéros). Il est professeur émérite de l’Université de Picardie où il a enseigné la poésie anglo-américaine. Il a traduit Walt Whitman (Grasset Cahiers Rouges / NRF Poésie Gallimard), Malcolm Lowry (Grasset Cahiers Rouges et Folio Denoël), Ezra Pound (collectif, Flammarion), Samuel Taylor Coleridge (NRF Poésie, Gallimard 2007), William Carlos Williams (Gallimard / La Pléïade, à paraître) Ted Hughes (Gallimard, Du monde entier, 2009) ainsi que de nombreux poètes britanniques et américains contemporains (Bunting, Hill, Harrison, Mac Diarmid etc…) Il est l’auteur de plusieurs essais dont, récemment, Nous sommes tous des romantiques allemands. De Dante à Whitman (Calmann-Lévy, 2005) ; Nous ne sommes pas faits pour la mort ( Stock, Mars 2006), Les Îles gardent l’horizon, (Hermann, Paris, 2007) consacré à la poésie de langue anglaise. Il est traduit en espagnol (trois livres), en néerlandais, en italien, en allemand, en arabe, en chinois, en anglais, en roumain etc…. Il se produit en lectures, soit seul soit en compagnie du comédien Jacques Bonnaffé (spectacle Jacques to Jacques, en tournée depuis sa création au Théâtre de la Bastille au Printemps 2004). Il a été le premier Français invité par la BBC à prononcer les « Reith Lectures », à l’occasion de la célébration du bicentenaire de la Révolution française (1989). Il a reçu le Prix Apollinaire en 2004 et le Grand Prix de Poésie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, en 2006.

En images

  • Jacques Darras
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Qui sommes-nous ? ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 23 octobre 2015, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.