Marché Poésie 2018, le Québec invité d’honneur

Accueil > Nouvelle rubrique N° 300 > Delaveau, Philippe

Delaveau, Philippe

lundi 27 avril 2009, par Vincent Gimeno-Pons

Enfance : Paris, Touraine et l’Angleterre. Six ans à Londres (1982-88), avec sa femme et ses enfants. Trouve alors sa voi(e/x). Refusant les jeux gratuits de langage, concilie modernité et tradition vivante. Une langue musicale susceptible de dire l’éternel. Le poète serait un veilleur dans un univers en proie au désastre, à qui la poésie offre un Logos, donc la possibilité de dire le sens. Recueils : aux éd. Gallimard. Traductions (anglais, espagnol).
Nombreux livres d’artistes avec peintres amis. PRIX : Apollinaire (1989), Max Jacob (1999), Grand Prix de l’Académie française « pour l’ensemble de son œuvre » (2000). Membre de : l’Académie Mallarmé, P.E.N-Club de France, jury du Prix Apollinaire, Nouvelle Pléïade. Derniers titres parus : Instants d’éternité faillible (Gallimard, 2004) ; Son nom secret d’une musique (Gallimard, 2008)

Poème inédit :

VOYAGE INTERIEUR

La pièce qui me sert de bureau : une cabine
d’un bateau improbable sur les eaux des collines
pour affronter les rigueurs du poème et ses décisions :
il s’approche insuffisamment de la côte et nous escaladons
ensemble les enchantements du rêve. Ses caprices.
Vagues et vents : nous respirons à pleins poumons.

Pas de barre où installer mes mains. Ni d’instruments pour la navigation.
Une table. Un stylo. L’ordinateur comme un radar. Des mouettes
au-dessus, qui se moquent ! jamais plus. Jamais trop. Jamais
encore. Et nous allons au gré de l’aventure.
Les cyprès de la haie mendient de leurs mains. L’herbe
connaît la folie des boussoles sous les pylônes.
Tout tremble comme une salle à qui l’on joue la comédie.
Au juste que joue-t-on ?

Pourtant la journée lumineuse : à cette heure, froid bleu,
ciel blanc. Le soleil sur la piste s’apprête
à décoller cahin cahan. Même on entend gronder le réacteur
de la lumière. Tout l’Est est glorieux jusqu’aux lointains méandres
comme un matin de Pâques.

© - Philippe Delaveau -

Portfolio