Delteil, Marie-Joseph

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

Nous tentions de nous y préparer.
Je suis bouleversée et éprouve à l’annonce de son départ, une très grande tristesse. Celle qui s’en est allé, était un être rare dont on ne pourra oublier l’énergie, l’intelligence et la générosité.
Adieu Arlette !
Marie -Joseph

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.