Dotoli, Giovanni

par Vincent Gimeno-Pons, 13 juillet 2010

J’apprends avec la plus grande douleur la mort d’une amie, d’une collègue, d’un symbole d’amour, de bonté et de générosité.
Je ne pourrai jamais oublier son visage et son enthousiasme poétique.
Je prie pour elle dans la tristesse d’une perte irréparable.

Giovanni Dotoli

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mardi 13 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.