Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 289 > La Périphérie du 27e Marché > Vivons 120 minutes de poésie !, Périphérie XVIII > Dupuy-Dunier, Chantal

Dupuy-Dunier, Chantal

mardi 21 avril 2009, par Vincent Gimeno-Pons

Née en Arles, sous le signe de l’invisible.
Habite un improbable village de Haute-Loire.
Membre de la revue ARPA.
Crée des spectacles-lectures de poésie.

A publié une vingtaine de livres et d’ouvrages d’art, dont :

Initiales (encres de Michèle Dadolle), Éditions Voix d’encre, 1999. Prix Artaud 2000.
Des ailes (encres de Michèle Dadolle), Éditions Voix d’encre, 2004.
Creusement de Cronce (encres de Michèle Dadolle), Éditions Voix d’encre, 2007.
Un n’oiseau, des z’oiseaux, Éditions Motus, 2008.
Où qu’on va après ? (illustrations d’Elena Ojog), Éditions l’Idée Bleue, 2008.
Éphéméride, Éditions Flammarion, 2009.

( 24 juin )
(Paris-Marché de la Poésie)

Difficile sortie du métro.
Que de monde rue de Rennes !
On se bouscule.
Ils ont sûrement parlé à la télévision
du Marché de la Poésie.
Tous ces gens se rendent place Saint-Sulpice.
Quel formidable engouement populaire
pour les poètes contemporains !
Sur chaque vitrine,
d’immenses placards colorés :
les magasins affichent des poèmes !

En m’approchant, je lis :
DÉBUT DES SOLDES.

Chantal Dupuy-Dunier

Extrait d’Éphéméride, Éditions Flammarion, 2009.

Portfolio