Marché Poésie 2018, le Québec invité d’honneur

Accueil > Nouvelle rubrique N° 379 > En pays partagé - Rouben Mélik

En pays partagé - Rouben Mélik

mercredi 25 mai 2016, par Vincent Gimeno-Pons

Titre : En pays partagé
Auteur : Rouben Mélik
Langue d’origine : Français
Format (en cm) : 12 x 17
Pagination : 250
Prix (en euros) : 15 €
Argumentaire :
La réédition du recueil En pays partagé réunit des poèmes publiés de 1989 à 1994 et des poèmes retrouvés de 1940 à 1946, faisant suite ainsi à La Procession, ouvrage publié aux éditions Rougerie-Messidor regroupant des poèmes choisis de 1942 à 1984.
La poésie de Rouben Melik dont l’inspiration oscille entre l’amour et la mort, l’âme et le corps, traduit la souffrance de l’homme dans un siècle traversé par les guerres et les bouleversements du monde. Toujours attentif à la musicalité de la langue, il revisite de façon moderne les formes anciennes de la poésie.
Ses poèmes ont reçu le prix Apollinaire en 1948, les prix de poésie de l’Académie Française et le grand prix de poésie de la Société des Gens de Lettres en 1984.
Le Temps des Cerises rend ainsi un hommage particulier à l’un des poètes qui fut une des figures marquantes de la poésie d’après-guerre.
Préface de Charles Dobzynski
Première édition en 2000

Biographie ou Bibliographie de l’auteur :
« Rouben je viens mon nom le dit des autres zones… » Rouben Melik se présente ainsi dans Le Veilleur de pierre en 1961. Poète français d’origine arménienne, il exprime par l’écriture son appartenance aux deux cultures. Il puise la force de son engagement et de son inspiration auprès de Jacques Decour, professeur d’allemand fusillé par les nazis, de Ferdinand Alquié professeur de philosophie, de ses amis dont certains sont morts en déportation, de Gaston Bachelard et Paul Valéry, avant de faire lui-même son entrée en littérature pendant la guerre avec Variations de Triptyques. Il se lie d’amitié avec Paul Éluard, côtoie le groupe Manouchian et, dans la Résistance sous le nom de Musset, prend part à la Libération de Paris. Il consacre toute son activité professionnelle à la poésie. À la Caisse Nationale des Lettres il apporte son soutien aux poètes et aux éditeurs de poésie. Durant de longues années, il tient une chronique littéraire à France Culture. De 1971 à 1981, il est directeur littéraire aux Éditeurs Français Réunis où il crée la collection de poésie La petite Sirène et fait publier une Anthologie de la poésie arménienne. Tout au long de sa vie, il n’a eu de cesse de défendre les valeurs de justice et de fraternité aussi bien dans ses poèmes (« Lynch », « Où le sang a coulé », « Le Veilleur de pierre », « Saisons souterraines »…) que dans sa vie militante au parti communiste, et dans ses liens avec le pays de ses ancêtres. Membre fondateur du Temps des Cerises.
Editeur : Le Temps des Cerises
ISBN : 9782370710765
N° de Stand : 618