Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 289 > La Périphérie du 27e Marché > Vivons 120 minutes de poésie !, Périphérie XVIII > Felix, Tristan

Felix, Tristan

lundi 4 mai 2009, par Vincent Gimeno-Pons

Tristan Felix demeure et enseigne à Paris. Elle est poète (Heurs, chez Dumerchez en 2003, Franchises, écrit avec Philippe Blondeau en 2005, puis À l’Ombre des Animaux en 2006 à L’Arbre ; Coup Double, co-écrit avec Ph. Blondeau à paraître en 2009 chez Corps Puce et La Geste d’Ovaine (ses vies, ses malheurs, ses ires) à paraître en 2009 chez Hermaphrodite ; publications en revues) ; elle co-dirige avec ce dernier La Passe, une revue des langues poétiques, pour laquelle elle fait des performances sonores sur scène ou à la radio (RFI, France-Culture, Radionova). Elle est aussi plasticienne (marionnettes, photographies, dessins médiumniques) et clowne (voir son personnage Gove de Crustace sur BrutdeCrustace et TristanFelix.) Elle travaille avec le musicien, chanteur, compositeur Laurent Noël (noleau) avec lequel elle fonde en 2008 L’Usine à Muses, association pour la promotion des arts vifs et de la poésie ainsi qu’avec Nicolas Bonnamy, caméraman (nicamy).



Tombeau du renardeau


tu m’as cassé la danse
à force de rondes à merveille

je parie qu’il repassera par-là
m’enchanter d’une farce

offre-lui notre collier de lune
qui dévêt la folle solitude

ivre à se devenir
dans le papier froissé des rivières

jusqu’à plus soif d’être
qu’en la brûlure

du jeu


extrait de À l’Ombre des Animaux, éd. De L’Arbre, 2006, photographies de l’auteur.

Portfolio