Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 364 > Catalogues du 33e Marché de la Poésie > Nouveautés 2015 > Fille peinte en bleu (La) - Laure Cambau

Fille peinte en bleu (La) - Laure Cambau

dimanche 24 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons

Titre : La Fille peinte en bleu
Auteur : Laure Cambau
Langue d’origine : français
Format (en cm) : 20,5 x 12,5 x 0,5 cm
Pagination : 86
Prix (en euros) : 15
Argumentaire :
Pour son second recueil aux Écrits des Forges, La fille peinte en bleu, en coédition avec les éditions Caractères, la poète et musicienne Laure Cambau nous entraîne dans un univers poétique aux accents de surréalisme. Le recueil, divisé en deux sections (Journal de la fille peinte en bleu et L’anguille et le corail), nous entraîne d’emblée dans un monde qui évoque la traversée du miroir du personnage d’Alice de Lewis Carroll.

« J’AI MIS MES YEUX DANS LA PRISE ÉLECTRIQUE ET ME SUIS ENDORMIE,
était-ce un rêve était-ce un pays était-ce un étage ? »

Dédié à « mes fantômes sauvages et mes anges domestiques », La fille peinte en bleu est aussi le récit d’une histoire d’amour aux écueils incessants.
tout ce qui tombe nous sépare
tout accord nous désaccorde
et nous laisse le cœur pétri en latex

dans une lutte urbaine avec l’encrier
je signe d’une main blanche
le raccourci pour t’attendre

Utilisant avec bonheur le leitmotiv –« mais dis-moi/quel est l’âge du pont/ qui nous sépare ? »—, Laure Cambau crée, par son approche de l’écriture, un effet hypnotique qui nous ramène à la musique et à son indéniable pouvoir émotionnel.
je me nourris de musique grasse comme une oie
et je joue toutes les nuits
à deviner le nombre de pierres du ruisseau
c’est vrai

Biographie ou Bibliographie de l’auteur :
Laure CAMBAU vit à Paris. Pianiste, elle accompagne des chanteurs lyriques,et participe à des lectures poétiques avec improvisations musicales . Elle était invitée au Festival de Poésie Internationale de Trois-Rivières en octobre 2002, à l’Encuentro de Poetas del Mundo Latino à Morelia , au Salon du Livre de Mexico en 2003., au Festival de Struga en aout 2007 , au Festival de Tetovo en octobre 2009 (Macédoine) et dans diverses manifestations poétiques en France et à l’étranger. Elle a publié “Boulevards Lunatiques” (éditions Brocéliande, 1998), “l’Homme dans la baignoire” suivi de “Nuages des Temps Ordinaires” (éditions de l’Amandier, 2001), “Latifa, la petite fille qui pleurait des mots” (conte musical, musique R.GAGNEUX, éditions Durand, 2000) ,“Et le Pourboire des Anges ?”, (éditions de l’Amandier, 2005) , “Le couteau dans l’étreinte” ( juin 2007 éditions Phi ,Luxembourg , coédition “Ecrits des Forges”, Québec) ainsi que des livres d’artistes (avec J. VIMARD, M.CAMBAU…). Ses textes sont présents dans de nombreuses revues et anthologies (Seghers, 2008, Anthologie de la poésie amoureuse, 2010, Calendriers de la poésie francophone…) et traduits dans diverses langues. Certains ont été mis en musique. Son dernier recueil, “Lettres au voyou céleste” vient de sortir aux éditions de l’Amandier juin 2010.

Editeur : Les Écrits des Forges (en coédition avec les éditions Caractères)
ISBN : 978-289645-278-1
N° de Stand : 401

Portfolio