Fondation Maurice Carême

par Vincent Gimeno-Pons, 3 juillet 2010

Très chers amis, chers proches d’Arlette Albert Birot,

Le Marché de la poésie ne sera plus tout à fait le même. Pourtant elle y sera toujours présente. Qui d’entre nous pourrait l’oublier ! Elle était devenue le symbole de ce marché. Et cela quels qu’aient les liens qui l’unissaient à nous !

Puisque la fleur, l’oiseau,
La source, le coteau,
Le coeur de l’homme, l’arc-en-ciel,
La vie, le temps et l’espace,
Puisque tout ici est miracle,
Pourquoi la mort ne serait-elle,
Elle aussi, miracle éternel ?

Maurice Carême

De feu et de cendre

Je vous redis au nom de la Fondation Maurice Carême et au mien toute notre très fidèle et cordiale affection.

Et aussi toute notre reconnaissance pour ce marché de bonheur humain et poétique.

Jeannine Burny, Présidente
Jean-Pierre Vanden Branden, Vice-Président
Liliane Wouters, Jacques De Decker, Jean Vanlatum, Diana Gonnissen et la commune d’Anderlecht, administrateurs

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : samedi 3 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.