Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 305 > Catalogues 28e Marché de la Poésie > Nouveautés Livres et revues 2010 > Foudre sur le crayon, La/Hölder de Hölderlin/Cantilene

Foudre sur le crayon, La/Hölder de Hölderlin/Cantilene

Maria Gabriella Llansol

mardi 4 mai 2010

Titre : La Foudre sur le crayon/Hölder de Hölderlin/Cantilene
Auteur : Maria Gabriella Llansol
Illustrateur : Luce Guilbaud
Traduction : Guida Marques
Langue d’origine : portugais
Format (en cm) : 325x245
Pagination : 30
Nombre d’illustrations : 1 en quadri sur la couverture
Prix (en euros) : 20
Argumentaire : Dans l’Encyclopédie Universalis en ligne, nous pouvons lire : « Écrivain portugais. Née à Lisbonne, Maria Gabriela Llansol est l’auteur de vingt-six livres écrits « dans les marges de la langue ». Son œuvre transcende toute frontière de genre et oscille constamment entre prose et poésie, fiction et journal intime. En français ont été traduits notamment le premier tome de son journal (Un faucon au poing, 1993), Les Errances du mal (1986) et La Foudre du crayon (1991). Dans cette œuvre hors normes, les Flandres (elle vécut en Belgique de 1965 à 1984) mais aussi l’univers des mystiques (Maître Eckart, Jean de la Croix) et celui des béguines occupent une place de choix, en même temps qu’une constellation de noms – Hölderlin, Nietzsche, Pessoa – qui suffisent à dire la dimension d’absolu assignée ici à l’écriture, qui ne se vit que dans le fragmentaire et l’expérience de l’intranquillité. Du français, elle traduit notamment Verlaine, Baudelaire, Mallarmé, Apollinaire, Pierre Loüys et Thérèse de Lisieux. » A cela nous pouvons ajouter que des dizaines de milliers de
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Dans l’Encyclopédie Universalis en ligne, nous pouvons lire : « Écrivain portugais. Née à Lisbonne, Maria Gabriela Llansol est l’auteur de vingt-six livres écrits « dans les marges de la langue ». Son œuvre transcende toute frontière de genre et oscille constamment entre prose et poésie, fiction et journal intime. En français ont été traduits notamment le premier tome de son journal (Un faucon au poing, 1993), Les Errances du mal (1986) et La Foudre du crayon (1991). Dans cette œuvre hors normes, les Flandres (elle vécut en Belgique de 1965 à 1984) mais aussi l’univers des mystiques (Maître Eckart, Jean de la Croix) et celui des béguines occupent une place de choix, en même temps qu’une constellation de noms – Hölderlin, Nietzsche, Pessoa – qui suffisent à dire la dimension d’absolu assignée ici à l’écriture, qui ne se vit que dans le fragmentaire et l’expérience de l’intranquillité. Du français, elle traduit notamment Verlaine, Baudelaire, Mallarmé, Apollinaire, Pierre Loüys et Thérèse de Lisieux. » A cela nous pouvons ajouter que des dizaines de milliers de
Editeur : Les Arêtes
ISBN : 978-2-915886-14-6
Site Internet : http://areteseditions.blogspot.com/
Première de couverture : IMG/protege/form8/IMG.jpg
N° de Stand : B1

Portfolio