Frankétienne / Marie Andrée

par Vincent Gimeno-Pons, 5 juillet 2010

A la dynamique équipe du MARCHE DE LA POESIE.

 Avec beaucoup d’émotion nous avons appris le départ de notre chère amie Arlette. Nous n’oublierons jamais son amabilité, sa gentillesse et sa générosité.

Nous avons appris à l’aimer dès notre première participation au Marché de la Poésie.
Cette manifestation culturelle vivra encore longtemps. Mais on ressentira toujours l’absence d’Arlette qui a été un des piliers de cet événement qui a marqué la vie culturelle parisienne.

Par-delà la distance et le temps nous sommes unis à tous ceux-là qui pleurent le départ de notre chère Arlette qui est allée retrouver son bien-aimé GRABINOULOR.

Nous vous embrassons tous très fort.

Marie Andrée et Frankétienne

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : lundi 5 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.