Freixe, Alain

par Vincent Gimeno-Pons, 13 juillet 2010

Un signe depuis les montagnes

C’est depuis quelques lointains que j’apprends la mort d’Arlette. Son
enthousiasme, sa simplicité, sa générosité, j’ai pu les croiser à
Carcassonne au Centre Joë Bousquet et son temps à plusieurs reprises.
A Nice aussi, lors des journées consacrées à Serge Pey. Son allant
nous reste comme ce qui ne saurait passer !

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Les amis d’Arlette ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mardi 13 juillet 2010, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.