Marché Poésie 2017, États généraux#01

Accueil > Nouvelle rubrique N° 57 > Nouvelle rubrique N° 305 > La Périphérie du 28e Marché de la Poésie > 16 juin : 100 poètes + 100 artistes = 200 minutes de poésie > Galmés, Jaume / Ide, Rafaële

Galmés, Jaume / Ide, Rafaële

lundi 14 juin 2010, par Vincent Gimeno-Pons

Rafaële Ide

Parcours et acquisitions

Parcours - Sélection

2010
Salon Livre en mai 7 - Salon de bibliophilie contemporaine Cloître du Lycée Henri IV, Paris
Printemps des poètes - 9e Salon du Livre d’Artistes en Languedoc Roussillon - Carré d’Art, Nîmes
8e Biennale Internationale du Livre d’Artiste - Livres à Voir 8, Arras
2009
Pages 12 - Salon de bibliophilie contemporaine, Paris
Centre Européen de la Poésie - 15ème Parcours de l’art, Avignon
27ème Marché de la Poésie, Paris
Salon Livre en mai 6 - Salon de bibliophilie contemporaine Cloître du Lycée Henri IV, Paris
Printemps des poètes - 9e Salon du Livre d’Artistes en Languedoc Roussillon - Carré d’Art, Nîmes
2008
Pages 11 - Salon de bibliophilie contemporaine, Paris
Salon Livre en mai 5 - Salon de bibliophilie contemporaine Cloître du Lycée Henri IV, Paris
2007
Pages 10 - Salon de bibliophilie contemporaine, Paris
Jean-Louis Breux Contemporary Art, Houston - USA
Passé Re-Visité, Avignon
2006
19es Instants Vidéo, Marseille, Aix, Martigues, Buenos Aires
Parcours de l’Art, Avignon
Festival du Film Court, Jeumont
Salon de Montrouge, Montrouge
2005
Biennale d’Art Contemporain “Le Regard des autres“, Saint Brieuc
Lavoir Moderne Parisien “Dérives et jubilations en tous genres“ projection de la vidéo La Cène (une histoire)
2004
"Moments artistiques" Christian Aubert, Paris
Jean-Louis Breux Contemporary Art, Houston – USA
2003
Espace Poltrona Frau, Paris
2002
Jean-Louis Breux Contemporary Art, Houston - USA
Gallery “4Walls“, Amman – Jordanie
2001
"Tables Ouvertes" Christian Aubert - Laurence Ravanel, Paris
Centre d’Art Contemporain Bouvet-Ladubay, Saumur
Fondation Coprim “ Propos d’artistes IV“, Paris
2000
Galerie Avivson, Paris
Salon de Montrouge, Montrouge
Galerie Quang, Paris
Jean-louis Breux Contemporary Art, Houston - USA
Prieuré Saint Gabriel, Basse-Normandie
1999
Galerie Lise & Henri de Menthon - St’ART, Strasbourg
Centre Culturel Français d’Amman - Jordanie
1996
Galerie Lise & Henri de Menthon, Paris
Prix, mécénat, collections publiques et privées
Carré d’art de Nîmes
Musée du Scaphandre, Espalion, Aveyron
Bibliothèque Municipale de Dijon - Acquisitions Patrimoine, Dijon
Prix des Ambassadeurs - 1er prix - Belgique :

- Photographie de la série Némotecknic Masque-Ernst : médusée
Ministère du Tourisme Portugais - Portugal Aujourd’hui :

- Photographie Exposition Universelle de Lisbonne – 1er prix
Unesco : Photographie Pétra, Jordanie
Tati : Photographie Autoportrait en vichy rose
Conseil Général de la Creuse : Peinture
Prix Lefranc Bourgeois : Peinture -1er prix
Collection Jean Pigozzi Genève, New York : Peintures
Collections privées : Peintures, Photographies et Livres d’artiste

Bibliographie Rafaële Ide


Le format du livre d’artiste, le rapport intime qu’il implique, le dialogue de l’image et du
texte, la technique du monotype, participent des séries poursuivies en dessins et peintures
grands formats, photographies et vidéos.
Le texte apostrophe l’image, notes de lectures, d’écoutes, d’observations, de
déambulations.
Les tirages de tête, monotypes aux techniques mixtes : linogravures, pochoirs, gouache,
encre de Chine, crayons de couleur, encre typographique, ou peinture acrylique, sont
réalisés pour la plupart en 8 exemplaires, quelques hors commerce et épreuves d’artiste.
Le tirage varie entre 30 et 150 exemplaires selon les titres.
Action vidéo : Elle enlève sa chemise 2010
La répétition du geste enroulé entête./…
Métamorphose dans la tradition de celles d’Ovide/…
Femmes-maisons de Louise Bourgeois/…
Le chant du fil 2009
Dans les mines de charbon d’Allemagne et de France, au XIXe siècle, on élevait parfois contre la menace mortelle du grisou un petit oiseau sentinelle, le canari Harz.
L’oiseau accompagnait les hommes de ses modulations au fond des galeries souterraines, éclairant la nuit de sa couleur vive, la peuplant d’un chant qui signifiait la vie. Car l’animal, doté de cordes vocales extrêmement sensibles, se taisait aussitôt qu’un souffle de
grisou lui brisait la voix.
Et tandis que le gaz lui ôtait en même temps l’existence, son silence avertissait les hommes du danger qui les menaçait à leur tour.
Gestes de Cène 1999-2009
"Un qui buvait laisse sa tasse et tourne la tête vers celui qui parle. Un autre croise ses doigts et, le regard étonné, se tourne vers son compagnon ; un autre montre les paumes de ses mains ouvertes et hausse les épaules, bouche bée de stupeur..."
Léonard de Vinci
Swiming with my barbie 2007
Regard médusé, cadré par le rectangle du casque, en référence à “La femme visible “ de
Max Ernst (1925) ; les yeux écarquillés cherchent.
La poupée mythique passe et repasse dans un crawl parfait. Le temps glisse sur elle.
C’était une année à mouches - Saison 2 2008
Un été exaspéré de mouches, investigation serrée en quête de l’insecticide le plus efficace.
À la lecture des modes d’emploi, découverte de textes surréalistes.
Pounouba – Le buron 2008
Le plateau de l’Aubrac. Posée sur un pré arrondi, adossée à la forêt, la bâtisse en pierres sèches nommée buron. Vigie en surplomb du village et de la vallée, point de repère dans le paysage.
Lé d’encre 2007
Dessins d’après Le Caravage. Les corps contraints par le noir de l’ombre, électrisés par la lumière blafarde, le rouge en survie.
Variations sur les limites … 2005
Dans Océan mer d’Alessandro Barricco, Bartelboom rédige une encyclopédie des limites observables dans la nature.
C’était une année à mouches 2002
Un été exaspéré de mouches et de soleil, décomposition en lignes des couleurs du prisme ponctuées de points noirs.
Songes et mensonges de GWB 2003-2010
En mémoire les gravures de Picasso Sueno y mentira de Franco, au présent les fantasmes et mensonges de George W. Bush pour justifier une intervention militaire américaine en Irak.
Arythmies d’un paysage 2004
Courant d’air chaud, courant d’air froid, formes en évolution dans le cadre virtuel des augures.
Le galet 1998
"Pourquoi choisir le galet ?" questionne Francis Ponge dans Le parti pris des choses.
Rafaële IDE - Artiste plasticienne
Mai 2010


Jaume Galmés

Jaume Galmés est né à Majorque en 1967.

En 1992, ce poète catalan obtient le prix Salvador Espriu pour son recueil de poésie Nàufrag en el temps qui sera publié en 1993 (Barcelone, Edicions 62) à 3000 exemplaires. La moitié sera distribuée dans des bibliothèques et autres centres culturels, en sorte qu’aujourd’hui cet ouvrage est pratiquement épuisé. La traduction qu’il en fera, Naufragé dans le temps, devrait paraître en 2010.
Jaume Galmés se sent proche du poète catalan Pere Rosseló Bover avec lequel il partage une même réflexion sur la temporalité, ce qui les unit poétiquement comme en témoigne leurs ouvrages respectifs, Naufragé dans le temps et Le temps jeté au puits.

En 1997, avec Dyonisos, il tente la scène avec succès aux côtés de la danseuse Dana Fuster.

En 1999, alors qu’il s’installe en France, paraît son deuxième et dernier livre publié jusqu’alors. Il y fait apparaître son choix de poètes français du XIXe et du XXe siècles. Versions del francès (Palma de Majorque, collection El Turó) est préfacé par Marià Villangómez, le plus grand traducteur de poésie française du siècle dernier.

Il a collaboré à la plupart des revues du domaine littéraire catalan telles que Reduccions ou Tirant al Blanc.

Il a donné des lectures de poèmes dans plusieurs pays européens : Majorque, Barcelone, Paris et Ljubljana.

Parmi ses œuvres inédites, on peut citer la traduction de deux des premiers ouvrages d’Antonin Artaud, L’Ombilic des Limbes et L’Art et la Mort qu’il compte proposer aux éditeurs des Quaderns Crema. Mais aussi la traduction de Vida de cambra, journal personnel et esthétique, ainsi que À Lutèce avec Éros, recueil de poèmes écrit en français.

Depuis 2008, il retrouve l’envie de s’exposer à nouveau au public et à la critique. Parallèlement à son projet de paraître dans une édition de bibliophilie, il s’attache tout particulièrement à la publication de son œuvre catalane encore inédite, à savoir Cant qu’il a terminé en 1998 avant de s’installer à Paris, et Eròtica i poètica, achevé en 2009.

2009 est aussi l’année où il représente la poésie catalane moderne et contemporaine en Slovénie lors d’une résidence de co-traduction.

Il est actuellement correspondant pour le Diari de Balears, un quotidien dont il fut le critique musical pendant la saison 1997-1998.

Il a également participé au catalogue de la dernière exposition de Miquel Barceló, La solitude organisative, au Caixaforum de Madrid, inaugurée le 10 février 2010.

Portfolio