Hacker, Marylin

par Vincent Gimeno-Pons, 20 mai 2009

Auteur de douze recueils de poèmes en anglais, dont Essays on Departure (Carcanet Press, 2006) et Desesperanto (W.W, Norton, 2003). Un nouveau livre va paraître en novembre. Elle a reçu le prix Max Jacob étranger en 2005 pour La Rue palimpseste (Éditions de la Différence) un recueil bilingue avec des traductions françaises et une préface de Claire Malroux. Elle a également traduit et publié une dizaine de recueils de poésie française, de poètes contemporains dont Vénus Khoury-Ghata, Guy Goffette, Marie Étienne, Emmanuel Moses et Claire Malroux. Sa traduction de Roi des cent cavaliers de Marie Étienne vient d’être décernée le prix de poésie traduite du PEN Club américain. Elle fait partie du comité de rédaction de la revue Siècle 21.

En images

  • Marilyn Hacker, photo Margaretta Mitchell
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Vivons 120 minutes de poésie !, Périphérie XVIII ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 20 mai 2009, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.