Julián Herbert

par Vincent Gimeno-Pons, 21 avril 2016
JPEG - 46.2 ko
Julián Herbert

Julián Herbert

Julián Herbert (Acapulco, 1971) est l’auteur des recueils de poèmes El nombre de esta casa (1999), La resistencia (2003), Kubla Khan (2005), Pastilla camaleón (2009), Depósito salvado (videopoemas, 2012) et Álbum Iscariote (2013), ainsi que de l’ouvrage de critique littéraire Caníbal. Apuntes sobre poesía mexicana reciente (2010). En tant que romancier il a publié Un mundo infiel (2004), Cocaína (manual de usuario) (2006), Canción de tumba (2011) et La casa del dolor ajeno (2015). Il a obtenu le Prix National de Littérature Gilberto Owen (2004), le Prix National de Conte Juan José Arreola (2006), le Prix National de Conte Agustín Yáñez (2008), le Prix Jaén du roman (2011) et le Prix Ibéro-américain du roman Elena Poniatowska (2012). Il est vocaliste d’un groupe de rock et membre du Système National de Créateurs d’Art. Quelques-uns de ses livres ont été publiés en anglais, en français, en portugais, en italien et en allemand.

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Mexique, invité d’honneur du 34e Marché de la Poésie ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 21 avril 2016, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.