Hypothèse du désir (L’) - Leonardo Cremonini & Régis Debray

par Vincent Gimeno-Pons, 17 mai 2015

Titre : L’Hypothèse du désir
Auteur : Leonardo Cremonini & Régis Debray
Langue d’origine : Français
Format (en cm) : 16 x 20 cm
Pagination : 136
Prix (en euros) : 20
Argumentaire : Leonardo se voulait marginal tout en étant mécontent de l’être. Se méfiant de l’avant-garde, et surtout de son culte, il regrettait de n’avoir pas de troupe, de bande ou de famille en flanc-garde. Il prêchait la singularité et souffrait d’être seul. « Nous n’avons même plus l’abri de la pensée critique », me disait-il souvent. C’est sans doute ce sentiment d’exil qui m’a attiré vers ce mécontemporain, avec l’envie de me mettre à son écoute. Pour un dialogue entre voisins de chambrée, ayant en commun de ne pas trembler à l’idée d’être taxés de réactionnaire par les gazettes dans le vent, voire même d’en concevoir une certaine joie.
Le confesserais-je ? La lucidité, la profondeur de ses vues m’apparaissent encore mieux vingt ans après. « L’individualisme sans idéologie, c’est l’exhibitionnisme de l’éphémère » – quelle perspicacité ! Pressentait-il que l’art, au fond, ne peut se justifier en termes d’art ? Et qu’en rejetant toutes valeurs extérieures à lui, comme s’il pouvait se fonder lui-même, il s’exposerait un jour à l’insignifiance, pour devenir une marque de standing et une activité de luxe, rattaché aux industries du luxe, en supplément d’âme pour le bijou Cartier ou le N°5 de Chanel ? Cremonini avait la religion de la singularité. La sienne a consisté – par quoi elle mérite de rester parmi nous – dans l’alliage exceptionnel d’un génie ouvrier et d’une inquiétude spirituelle, rendant en quelque sorte inséparables l’affirmation et sa mise en question, la plaie et sa démangeaison, autant dire l’œuvre et son fantôme critique.
(Régis Debray)
Biographie ou Bibliographie de l’auteur :
Editeur : L’Atelier contemporain
ISBN : 979-10-92444-25-4
N° de Stand : 617-619

En images

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : samedi 17 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.