Inattention de l’attention

par 17 mai 2013

Titre : Inattention de l’attention
Auteur : Dinu Flamand
Format (en cm) : 14x22 cm
Pagination : 136
Prix (en euros) : 10
Argumentaire : La poésie de Dinu Flamand n’est pas accommodante, elle est souvent amère et cruelle (cruelle d’abord vis-à-vis de son auteur, ce qui est la moindre des élégances).Elle porte constamment, comme un signe au front, sa blessure, la cicatrice qu’à nous tous laisse l’existence pour l’avoir trop aimée, trop désirée fidèle aux promesses de l’enfance qui nous promettait le monde. Flamand n’est pas un cynique mais il est trop lucide pour nous en conter. S’il conserve toujours « la petite pièce de l’espoir / dans un nœud de mouchoir », un nœud pour ne pas totalement oublier, il sait que la poésie c’est « sucer la moelle du cri ». Quel est ce cri ? Celui de Munch assurément, d’effroi métaphysique et d’effarement devant la sourde et impitoyable violence des faits, ceux d’une existence, ceux de l’Histoire.
Editeur : La passe du vent
ISBN : 978-2-84562-224-1
Site Internet : http://www.lapasseduvent.com/Inattention-de-l-attention.html#livre635
N° de Stand : 210

En images

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : Nouveautés ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : vendredi 17 mai 2013, par
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.
Ces articles pourraient aussi vous intéresser