Izoard, Jacques

par Vincent Gimeno-Pons, 10 mai 2015
JPEG - 173.4 ko
Jacques Izoard. Photo AML

Jacques Izoard est né en 1936 à Liège ou il décède en 2008. Il fut un infatigable découvreur de talent – il y eu Eugène Savitzkaya mais bien d’autres –, animateur pendant plus de quarante ans de la vie poétique de sa cité ardente qu’il aimait tant et auteur de l’essai Andrée Chédid (1977, Seghers). Il a publié plus de cinquante recueils de Ce manteau de pauvreté (1962, éditions de l’Essai) à Lieux épars (2008, La Différence) en passant par Vêtu, Dévêtu, Libre (1978, Pierre Belfond) et Dormir sept ans (2001, La Différence). Ses écrits, d’une impressionnante diversité, comptent près de sept mille poèmes recueillis en Œuvres complètes, en 3 volumes, aux éditions de la Différence sous la direction de Gérald Purnelle.

Un hommage lui sera rendu le jeudi 4 juin (Maison de la poésie de Paris/Scène littéraire, 20 h)

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : La Belgique, invité d’honneur 2015 ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 10 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.