Jacqmin, François

par Vincent Gimeno-Pons, 10 mai 2015
JPEG - 124.8 ko
François Jacqmin. Photo Bernard Jacqmin

François Jacqmin, né en 1929 en région liégeoise où il meurt en 1992, a passé sa jeunesse à Londres, où sa famille s’est réfugiée pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a fait partie du Groupe Phantomas. Sa poésie est une lutte contre les limites ou les illusions de la pensée et de la parole, une tentative de conserver la trace de l’émerveillement de l’homme devant la nature : La Rose de décembre (1959, Phantomas), Le Coquelicot de Grétry (1978, Phantomas), Les Saisons (1979, Phantomas ; 1988 ; Labor Espace Nord), Le Livre de la neige (1990, La Différence). Récemment parus : Prologue au silence (2010, La Différence), L’Œuvre du regard (2012, Le Taillis Pré) et Le Plumier de vent (2015, La Pierre d’Alun).

Un hommage lui sera rendu le jeudi 4 juin (Maison de la poésie/Scène littéraire, 20 h)

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleurs articles d'Evous.

Dans la même rubrique : La Belgique, invité d’honneur 2015 ...


Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : dimanche 10 mai 2015, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.