Je rêve que je vis ? Libérée de Bergen-Belsen - Ceija Stojka

par Vincent Gimeno-Pons, 11 mai 2016

Titre : Je rêve que je vis ? Libérée de Bergen-Belsen
Auteur : Ceija Stojka
Langue d’origine : Autrichien
Format (en cm) : 12 x 15
Pagination : 116
Prix (en euros) : 17
Argumentaire : Je rêve que je vis ? est la transcription d’un entretien avec la cinéaste Karin Berger qui a réalisé plusieurs films avec Ceija Stojka et publié ses trois livres en Autriche. Héritière de l’art du récit séculaire des Roms, elle fait revivre la petite fille qu’elle était et se souvient des quatre mois passés dans le camp de concentration de Bergen-Belsen jusqu’à sa libération par l’armée britannique, puis du voyage à travers l’Allemagne en déroute et du retour à Vienne.
Je rêve que je vis ? est son premier livre traduit en français. [4e de couverture]
Biographie ou Bibliographie de l’auteur : Ceija Stojka (1933-2013) est née en Styrie (Autriche) dans une famille de marchands de chevaux rom, les Lovara-Roma. Pendant la guerre, toute sa famille fut déportée dans plusieurs camps de concentration. Rescapée avec sa mère et quatre frères et sœurs, elle a publié en 1988 Wir leben im Verborgenen – Erinnerungen einer Rom-Zigeunerin (Nous vivons cachés – Souvenirs d’une Rom-Tsigane), qui a attiré l’attention sur le sort des Roms sous le nazisme, et Reisende auf dieser Welt (Voyageuse de ce monde) en 1992. Écrivain, peintre et musicienne, elle a reçu plusieurs distinctions, dont le prix Bruno-Kreisky pour le livre politique en 1993.
Editeur : éditions isabelle sauvage
ISBN : 978-2-917751-66-4
N° de Stand : 204

Publiez votre avis, commentaire ou question

Dernière modification : mercredi 11 mai 2016, par Vincent Gimeno-Pons
Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement une fois par semaine la sélection des meilleurs articles d'Evous.